Ségolène Royal annonce un nouvel appel d'offres pour les technologies solaires Ségolène Royal annonce un nouvel appel d'offres pour les technologies solaires

Ségolène Royal annonce un nouvel appel d’offres pour les technologies solaires

solaire

En visite dans l’Isère le 9 février dernier à l’occasion de la signature d’un nouveau partenariat entre l’Etat et la Métropole grenobloise dédié à la transition énergétique, la ministre de l’Environnement et de l’Energie a annoncé le lancement prochain d’un nouvel appel d’offres consacré aux technologies solaires innovantes. Le gouvernement entend ainsi encourager et soutenir les initiatives et les expérimentations sur le territoire français similaires à celle de la route solaire en cours en Normandie.

Prenant une fois de plus la route solaire comme l’exemple d’une technologie innovante, durable et prometteuse, Ségolène Royal souhaite dans le cadre de ce nouvel appel d’offres inciter la recherche, aussi bien au sein des collectivités que des entreprises, à développer de nouvelles technologies solaires innovantes. « L’objectif est d’accompagner et encourager cette excellence scientifique et technique au service de la transition énergétique et de la création des emplois innovants de la croissance verte », a déclaré la ministre de l’Environnement.

Lire aussi : La métropole de Grenoble et l’Etat signent un pacte de transition énergétique

Cet appel d’offres se composera de trois tranches annuelles, d’un total de 210 MW, et portera aussi bien sur les innovations en matière de composants du système électrique, qu’en matière d’optimisation ou de couplage (des panneaux solaires) à une production agricole. Il permettra ainsi de « donner un cadre » au soutien public de l’Etat pour d’autres initiatives similaires de collectivités ou d’entreprises, précise le ministère de l’Energie.

Lire aussi : Ségolène Royal inaugure la première route solaire du monde en Normandie

Pour rappel, le premier tronçon de route solaire est actuellement en cours d’expérimentation en Normandie et présente l’avantage de valoriser énergétiquement des portions de route très peu utilisées. Le gouvernement a déjà précisé son objectif de déployer cette technologie sur plus de 1000 km dans les cinq prochaines années, même si certains acteurs de la filières critiquent sa trop faible compétitivité.

Crédits photo : Ségolène Royal / CEA

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 16 Mar 2017
A la fin du mois de février 2017, la France a officialisé la création de son 3ème club dédié aux EnR. Ce dernier s’inscrit dans le cadre d’un partenariat stratégique avec l’Indonésie. Son lancement a eu lieu au moment de…
Largement salué ces derniers jours pour avoir dépassé les objectifs de la loi de transition énergétique et entériné la "neutralité carbone" en France dès 2050, le plan climat du ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot décline une…
mar 26 Avr 2016
Le groupe Total s’est fixé pour ambition de devenir « la major de l'énergie responsable ». Afin de concrétiser son engagement en faveur de l’énergie verte, l’entreprise française vient de créer une nouvelle division dédiée aux énergies renouvelables et à l'électricité. (suite…)
ven 5 Déc 2014
Dans la continuité de ses ouvrages dans les communes de Gambsheim et d'Iffezheim, EDF développe depuis septembre 2013 une passe à poissons à Strasbourg, sur le Rhin. Cette nouvelle installation, dont la mise en service est prévue courant 2016, a…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *