Pologne : la cession d'EDF Polska pourrait être finalisée au printemps Pologne : la cession d'EDF Polska pourrait être finalisée au printemps

Pologne : la cession d’EDF Polska pourrait être finalisée au printemps

cession

Selon le dernier communiqué du ministère polonais de l’Energie, un accord entre le groupe français EDF et les autorités polonaises pour la vente des actifs polonais d’EDF à un consortium d’entreprises locales, pourrait être signé dès le deuxième trimestre 2017. Les deux parties avaient entamé des négociations au début du mois de janvier à la suite du veto gouvernemental pour toute cession à des investisseurs étrangers.

Engagé dans un projet de cession de ses activités de cogénération et de sa centrale thermique de Rybnik en Pologne, l’énergéticien français EDF devrait finalement conclure ce dossier avec les autorités nationales. Selon les dernières déclarations du vice-ministre de l’Energie Grzegorz Tobiszowski, un accord serait même en bonne voie et pourrait être finalisé dès le printemps prochain. « Je pense que cela arrivera au deuxième trimestre, plutôt au début du trimestre », a-t-il indiqué à l’agence PAP.

Lire aussi : EDF négocie la cession de ses actifs polonais avec le gouvernement

Ce projet de cession s’était soudainement complexifié après le blocage, fin 2016 par les autorités, de la scission d’EDF Polska, dont EDF entendait vendre les actifs de cogénération (chaleur et électricité) au fonds australien IFM Investors et les actifs de la centrale à charbon de Rybnik (électricité) au groupe tchèque EPH. Le gouvernement polonais, très conservateur, considérait cette opération contraire aux intérêts nationaux, et avait prétexté la crainte d’une envolée des prix et des risques pour la sécurité énergétique de la Pologne.

Lire aussi : EDF signe un protocole d’accord pour la cession de ses actifs polonais

Les négociations exclusives que l’électricien français avait engagées en octobre avec ces investisseurs étant rompues, EDF était alors entrée en négociation avec un consortium d’entreprises polonaises formé par PGE, Enea, Energa et PGNiG Termika, avec lequel il a signé un protocole d’accord le 27 janvier dernier.

Crédits photo : S2dent

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 25 Jan 2017
Officiellement en service depuis le 1er janvier dernier, le terminal méthanier de Dunkerque a reçu cette semaine sa première cargaison commerciale de gaz naturel liquéfié destinée au marché européen. Le chargement, arrivé lundi 23 janvier jusqu'au terminal de regazéification, se…
jeu 21 Avr 2016
Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) participe au projet Power to Gaz Jupiter 1000. L’objectif de l’opération consiste à convertir et stocker des surplus d'électricité sous forme de gaz.   (suite…)
ven 29 Nov 2013
Dans les pays développés qui entament leur transition énergétique, on cherche aujourd’hui à diminuer la part des énergies fossiles pour les remplacer par des énergies non émettrices de CO2. Dans une bonne partie des pays en développement, au contraire, l’explosion…
lun 22 Déc 2014
Adrew Cuomo, gouverneur de l’État de New York, a prononcé mercredi 17 décembre l’interdiction totale et définitive de recourir à la technique controversée de la fracturation hydraulique dans l'État qu'il administre. Une décision motivée par les risques environnementaux du "fracking",…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *