Le spécialiste danois de l'éolien Dong Energy abandonnera le charbon d'ici 2023 Le spécialiste danois de l'éolien Dong Energy abandonnera le charbon d'ici 2023

Le spécialiste danois de l’éolien Dong Energy abandonnera le charbon d’ici 2023

charbon

Après une année 2016 florissante en termes de bénéfices, le premier production d’énergie éolienne en Europe se dit aujourd’hui convaincu des fortes perspectives de développement dans les filières renouvelables, et entend se retirer de toutes activités dans le secteur du charbon d’ici 2023. Le groupe danois avait déjà annoncé au mois d’octobre dernier son intention de sortir de la production de pétrole et de gaz.

Avec un bénéfice net de 12,6 milliards de couronnes (1,7 milliard d’euros) en 2016, contre une perte de 710 millions l’année précédente, et un chiffres d’affaires dans l’éolien en hausse de 36%, le danois Dong Energy ne connaît pas la crise et profite pleinement du boom actuel de la filière éolienne.

Lire aussi : L’éolien en mer attire les investissements

Le groupe concentre aujourd’hui la grande majorité de ses investissements dans l’éolien, où le Danemark est l’un des pays les plus innovants, et prévoit d’abandonner progressivement toutes ses activités dans les combustibles fossiles. Après avoir classé à l’automne le pétrole et le gaz comme « activités abandonnées », Dong Energy a annoncé la semaine dernière, son ambition de sortir du charbon dans les prochaines années.

Introduit en Bourse en juin, le groupe, qui appartient à 50,1% à l’État, avait clairement signalé aux investisseurs qu’il ne voyait pas la production d’hydrocarbures comme une activité stratégique pour l’avenir. Un positionnement qui n’a rien de nouveau puisque Dong Energy a déjà baissé de 73% sa consommation de charbon en l’espace de dix ans, remplaçant progressivement les énergies fossiles par des déchets de bois et de la biomasse.

Lire aussi : Le charbon fera-t-il encore tourner le moteur de la croissance ?

« L’avenir est dans les sources d’énergie renouvelables et nous transformons donc les dernières de nos centrales au charbon en centrales utilisant de la biomasse durable », a souligné le directeur général Henrik Poulsen dans un communiqué.

Crédits photo : Dong Energy

 

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 19 Oct 2015
Mi-octobre, Ségolène Royal a proposé d'instaurer un « prix plancher du carbone pour le secteur électrique en France », avant d’adopter un « prix mondial et unifié ». Une volonté qui est soutenue par EDF et le prix Nobel d’économie, Jean Tirole, à la…
Grâce à ses unités de production majoritairement décarbonnées (centrales nucléaires et hydrauliques) ainsi qu'à un vaste plan de réhabilitation de son parc thermique, l'électricien français EDF devrait diviser par deux ses émissions de gaz à effet de serre à l'horizon…
sam 15 Avr 2017
Jeudi 6 avril 2017, Total a annoncé officiellement sa volonté de déployer un large réseau de Gaz naturel pour véhicules (GNV) sur le territoire français. Avec ce nouveau maillage le pétrolier français espère prendre la tête du marché français, car…
lun 22 Déc 2014
Adrew Cuomo, gouverneur de l’État de New York, a prononcé mercredi 17 décembre l’interdiction totale et définitive de recourir à la technique controversée de la fracturation hydraulique dans l'État qu'il administre. Une décision motivée par les risques environnementaux du "fracking",…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *