Jean-Bernard Lévy prône la simplification administrative dans l'éolien offshore - L'EnerGeek

Jean-Bernard Lévy prône la simplification administrative dans l’éolien offshore

éolien

Très prometteuse dans l’Hexagone, la filière éolienne offshore peine pourtant à décoller en France en raison de procédures administratives trop complexes et des multitudes de recours qui ralentissent la concrétisation des projets. Le PDG de l’électricien public EDF, Jean-Bernard Lévy, impliqué dans trois des futurs parcs éoliens français (pour une puissance cumulée de 1.400 MW), a regretté le 31 janvier dernier cette lenteur préjudiciable pour les opérateurs, et plaidé pour de « gros efforts » de simplification.

Si la volonté du gouvernement d’encourager le développement de la filière éolienne marine ne fait plus aucun doute, suite au lancement au printemps dernier d’un troisième appel d’offres au large de Dunkerque (zone identifiée comme présentant des conditions favorables à l’implantation d’éoliennes en mer posées), les premiers projets français ne devraient pas voir le jour dans les délais prévus.

Lire aussi : Éolien en mer : un troisième appel d’offres lancé au large de Dunkerque

Les trois projets de parcs éoliens offshore menés par EDF au large des côtes françaises, au même titre que le parc éolien en mer développé par Engie au large de la Vendée, ont été ralentis par des recours administratifs déposés par des opposants à l’énergie éolienne, et ne pourront pas être mis en service avant 2021. Ces parcs avaient pourtant tous obtenu la validation des préfectures concernées pour pouvoir lancer les chantiers, mais les recours formulés contre ces arrêtés préfectoraux bloquent pour l’instant le processus.

Présent lors du colloque annuel du Syndicat des énergies renouvelables (SER), le Président du groupe EDF Jean-Bernard Lévy a pointé du doigt la lenteur du processus administratif applicable dans ce cadre et demandé plus de simplicité dans le sens d’une plus grande efficacité pour tous les acteurs de la filière. « Chacun voit bien que ça patine. On va terminer le quinquennat actuel avec encore des difficultés en ‘permitting’ (autorisations, NDLR), de recours. (…) Malgré tous nos efforts, la France est un pays où ça prend beaucoup, beaucoup plus de temps que chez la plupart de nos voisins », a déploré le PDG avant de plaider pour de plus « gros efforts de simplifications ».

Lire aussi : Éolien offshore : EDF prévoit une mise en service de ses premiers parcs français en 2021

Les trois parcs éoliens en question ici sont prévus à Courseulles-sur-Mer dans le Calvados et Fécamp en Seine-Maritime pour le consortium EDF Dong, avec Alstom et WPD, puis au large de Saint-Nazaire pour le consortium EDF Dong, Alstom et Nass & Wind.

Crédits photo : @EDF – CHAMUSSY LAURENT

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 3 Déc 2014
L'entreprise néerlandaise REDstack BV a annoncé, mercredi 26 novembre, l'ouverture d'un centre d'essai "Blue Energy", nom de baptême d'une nouvelle source d'énergie renouvelable, l'énergie osmotique. Cette usine prototype est située aux Pays-Bas, sur la digue d'Afsluitdijk qui sépare la mer…
mar 27 Déc 2016
A l’occasion de la visite d’État en France du Président sénégalais, Macky Sall, la ministre de l'Environnement et de l'Energie Ségolène Royal a signé un nouvel accord en vue du renforcement de la coopération avec ce pays sur des projets…
ven 22 Nov 2013
La firme américaine Google a annoncé, jeudi 14 novembre, son 14ème investissement dans le domaine des énergies renouvelables, au côté de son partenaire KKR. Le projet concerne 6 usines photovoltaïques actuellement en construction aux États-Unis. Le géant de l'Internet et…
mar 18 Avr 2017
Après deux ans de préparation et plusieurs mois consacrés à l’abaissement progressif du niveau de l’eau, l’examen technique complet du barrage de Cap de Long dans les Hautes-Pyrénées a débuté au mois de septembre 2016. Cette opération de contrôle de…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *