Albi : des Led pour la transition énergétique - L'EnerGeek Albi : des Led pour la transition énergétique - L'EnerGeek

Albi : des Led pour la transition énergétique

albi led

Au début du mois de janvier, l’agglomération albigeoise a reçu le label « Territoire à énergie positive » pour la croissance verte. Ce label, décerné par le ministère de l’écologie, s’accompagne d’une dotation originale : 6.000 ampoules Led que l’agglomération devra distribuer à ses habitants. La première livraison est dores et déjà été effectuée et à fait l’objet d’une distribution auprès des habitants prioritaires. A travers ces livraisons, c’est toute une population locale que les autorités espèrent sensibiliser aux nouveaux gestes de consommation énergétique.

Des ampoules Led pour consommer moins d’électricité

Depuis leur apparition sur le marché, les ampoules Led ont rencontré un accueil mitigé. Si les défenseurs de l’environnement louent leur faible consommation énergétique, les consommateurs ont tendance à être freinés par leur prix d’achat, supérieur à celui des ampoules classiques. Pourtant, sur le long terme, l’investissement est bien payant. Les ampoules à diodes électroluminescentes (Led) sont très peu gourmandes en électricité et leur durée de vie est supérieure à celle des autres ampoules. Une économie de consommation qui se répercute donc sur les factures d’électricité des ménages français. En moyenne, l’usage d’ampoules Led pour tous les éclairages d’un foyer permet de faire baisser la facture d’électricité de 30%.

Ne reste plus qu’à convaincre les consommateurs. Avec la distribution des Led, les élus de l’agglomération d’Albi espèrent bien sensibiliser les habitants aux enjeux des nouveaux modes de consommation énergétique. Changer ses habitudes et adapter ses équipements domestiques permet de réduire considérablement les kWh consommés sur une année. Les ampoules Led sont distribuées aux personnes considérées comme prioritaires : personnes en situation de précarité énergétique, personnes à faibles revenus et retraités.

Une transition énergétique locale

En plus des ampoules, l’agglomération d’Albi peut compter sur une dotation de 500.000 euros de la part du ministère de l’écologie. Cette somme servira à subventionner différents projets qui doivent permettre au territoire de devenir plus vert en effectuant sa transition énergétique. Une transition locale au plus près des habitants pour consommer moins d’énergie et réduire les émissions de gaz à effet de serre. Le cap est déjà tout tracé : réduire la consommation de 50% et augmenter la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique de l’agglomération pour atteindre 32%. Pour cela, l’agglomération prévoit de lancer, dès 2017, plusieurs projets de grande envergure : investir dans les véhicules propres, installer des bornes de recharge électriques, mais également remplacer les 800 lampes à mercure se trouvant sur le territoire. Un effort consenti par la collectivité qui doit absolument être complété par les efforts conjoints des habitants pour atteindre les objectifs fixés.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 25 Mar 2013
Dans un communiqué publié mercredi 20 mars, la Banque européenne d’investissement (BEI) a annoncé sa participation financière au développement de sept projets sur le réseau de transport électrique français à haute et très haute tension. L’engagement de la BEI auprès…
lun 31 Oct 2016
Le 28 octobre, Capgemini a publié les conclusions de la 18ème édition de l’étude annuelle réalisée par son Observatoire des Marchés Européens de l’Energie (OMEE). Ce document propose notamment d’améliorer les capacités de stockage de l’électricité pour permettre aux énergies…
lun 31 Août 2015
Deux gestionnaires de réseau de transport électrique, le français RTE et l'italien Terna, ont annoncé mardi 25 août la signature d’un protocole d’accord. Les deux entreprises souhaitent maintenir et renforcer leur coopération, alors même qu’ils collaborent actuellement à la réalisation d’une ligne…
ven 11 Juil 2014
Le gestionnaire du réseau éclectique belge tire la sonnette d’alarme. Selon Elia la sûreté d’alimentation électrique sera précaire au cours des prochains hivers si les réacteurs nucléaires de Doel 3 et de Tihange 2 ne sont pas remis en service.…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *