Le français Voltalia lance la construction de sa première centrale solaire au Brésil Le français Voltalia lance la construction de sa première centrale solaire au Brésil

Le français Voltalia lance la construction de sa première centrale solaire au Brésil

solaire

Avec à son actif plus de 300 mégawatts de puissance éolienne répartis dans une dizaine de parc à travers le territoire, le producteur indépendant français Voltalia est déjà bien implanté au Brésil et envisage désormais de diversifier son activité. Il vient pour cela d’annoncer la mise en construction d’une centrale solaire brésilienne de 4 MW au sein du premier projet de centrale hydro/thermique du pays.

Voltalia a officialisé le 23 janvier dernier le lancement du chantier de sa première centrale solaire brésilienne de 4 MW sur le site d’Oiapoque, dans l’Etat de l’Amapa, dont la mise en service est attendue pour la fin de l’année 2017.

Lire aussi : Le Brésil à l’heure de la diversification énergétique

Le producteur d’électricité d’origine renouvelable avait remporté l’appel d’offres organisé par la ville d’Oiapoque en 2014 et s’était alors distingué en étant le seul concurrent à proposer un projet de centrale mixte hydro/thermique produisant une électricité plus propre et moins chère que les centrales thermiques existantes. Ce site se caractérisera en effet à sa mise en service par l’association de plusieurs énergies renouvelables et d’un dispositif thermique produisant une électricité à 90% renouvelable. Il comprendra une unité thermique de 12 MW, une centrale solaire de 4 MW ainsi qu’une centrale hydroélectrique de 7,5 MW.

Lire aussi : Les éoliennes françaises s’exportent au Brésil

Ce projet est aussi le premier sur lequel les équipes du spécialiste des énergies renouvelables ont travaillé conjointement avec celles de Martifer Solar, bénéficiant notamment de leur expérience pour la conception de la centrale et de leurs conditions attractives pour l’achat des équipements. Le groupe français avait finalisé en août dernier l’acquisition du groupe portugais dans le but de tripler son chiffre d’affaires et d’accélérer fortement son intégration sur le marché de l’énergie solaire, alors que l’éolien représente toujours plus de 80% de ses capacités installées.

Crédits photo : Voltalia

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 6 Mar 2015
L'université de West of England, située dans la ville de Bristol en Angleterre, et l'ONG Oxfam ont lancé jeudi 5 mars un dispositif prototype des plus atypiques : des WC dont le système d'éclairage est alimenté grâce à de l'urine humaine.…
jeu 12 Mar 2015
Alstom a annoncé lundi 9 mars avoir obtenu l'autorisation finale du promoteur Deepwater Wind pour la construction d'un petit parc de cinq éoliennes Haliade 150 d'une puissance de 6 MW chacune. La ferme de Block Island, situé au large de…
jeu 28 Nov 2013
L'homme d'affaires marocain Richard Attias dervait organiser la prochaine réunion des pays de la francophonie, qui se tiendra à Dakar les 29 et 30 novembre 2014. Avec un organisateur très impliqué dans la question énergétique africaine, l'évènement devrait aborder ce…
jeu 29 Sep 2016
Étudiée depuis de nombreuses décennies, l'exploitation de la géothermie en Alsace connaît ces dernières années un regain d'intérêt. Les nouveaux objectifs de transition énergétique et les progrès de la technologie font de cette source d'énergie renouvelable une réserve très prometteuse…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *