Direct Energie vise 4 millions de clients en France à l'horizon 2020 Direct Energie vise 4 millions de clients en France à l'horizon 2020

Direct Energie vise 4 millions de clients en France à l’horizon 2020

direct energie

Direct Energie, troisième acteur français de l’électricité et du gaz, revendique aujourd’hui près de 2,1 millions de clients et un chiffre d’affaires légèrement supérieur à 1,5 milliard d’euros, en forte croissance par rapport à l’exercice 2015. Favorisé par la fin des tarifs réglementés de l’électricité, le groupe n’entend pas en rester là et envisage de doubler ses parts de marché dans l’électricité d’ici 2020 et de poursuivre ses investissement dans les centrales à gaz.

« Direct Energie vise 4 millions de clients en France d’ici à 2020 contre 2,1 millions actuellement et envisage de nouvelles acquisitions de centrales à gaz pour les approvisionner », a déclaré le 17 janvier dernier à Reuters son PDG Xavier Caïtucoli. Le groupe a notamment profité en 2016 de la fin des tarifs réglementés de l’électricité pour les entreprises et les collectivités pour augmenter ses parts de marché, mais fait valoir que la croissance de son portefeuille de clients, avec 700.000 nouveaux sites conquis l’an dernier, résulte avant tout de sa dynamique commerciale.

Lire aussi : Le fournisseur d’énergie ekWateur lève 2 millions d’euros pour son développement

« On vise 4 millions de clients avant 2020, il n’est pas incongru d’imaginer qu’on ait quatre centrales à cycle combiné gaz au moins d’ici là », a-t-il ajouté. Désireux de se doter de moyens de production d’énergie au delà de la simple fourniture de gaz et d’électricité, le groupe français devrait en effet poursuivre ses investissements dans la filière. Il vient tout justement de finaliser à la fin du mois de décembre le rachat d’une centrale à gaz de 400 MW en Belgique, et détient désormais plus de 800 MW de capacité de production d’électricité.

Lire aussi : Direct Energie acquière une centrale à gaz de 400 MW en Belgique

Pour rappel, Direct Energie avait déjà racheté il y a un an, la société 3CB filiale française du groupe suisse Alpiq dédiée à la production d’électricité. Cette société exploite une centrale thermique à cycle combiné gaz (CCG) d’une capacité de 408 MW mise en service en 2011 à Bayet dans l’Allier. « On peut attendre d’autres acquisitions de ce type, sur cette technologie ou sur d’autres, parce qu’on a une volonté de s’intégrer à l’Amont », a conclu Xavier Caïtucoli.

Crédits photo : Direct Energie

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 29 Oct 2013
EDF a lancé lundi le projet de réseau intelligent «  Smart Electric Lyon ». Pendant quatre ans, ce programme va permettre d’expérimenter de nouvelles technologies de l’information et de la communication dans le but de mesurer leur impact en termes d’économies…
ven 20 Nov 2015
Au début du mois de novembre, les acteurs européens de l’énergie avaient rendez-vous à Vienne pour le salon European utility week. Au total, près de 10 000 visiteurs et environ 400 exposants se sont retrouvés pour évoquer l’avenir de l’énergie. Les…
mer 3 Fév 2016
Le marché de la batterie domestique, qui n'en est pour l'instant qu'à ses balbutiements, a été quelque peu bousculé en avril 2015 par le constructeur automobile américain Tesla. Ce dernier a en effet dévoilé un dispositif de stockage d'électricité capable…
mar 26 Fév 2013
Le groupe Total vient d’entrer au capital de LightSail Energy, une startup américaine spécialisée dans le stockage de l’électricité à l’air comprimé. L’occasion de se pencher sur cette technologie pas encore arrivée à maturité mais qui pourrait présenter une solution…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *