Air Liquide ouvre le plus grand site de stockage d'hydrogène du monde Air Liquide ouvre le plus grand site de stockage d'hydrogène du monde

Air Liquide ouvre le plus grand site de stockage d’hydrogène du monde aux Etats-Unis

hydrogène air liquide

La société française Air Liquide a inauguré la semaine dernière aux Etats-Unis, un nouveau site de stockage d’hydrogène d’une capacité inédite. Cette installation de 70 mètres de diamètre située à 1.500 mètres sous terre à Beaumont, près de Houston au Texas, permettra au spécialiste français de compléter ses unités de production dans la région.

Spécialisé dans les gaz industriels et convaincu du potentiel énergétique de l’hydrogène, le groupe Air Liquide détient plusieurs centres de production outre-Atlantique, le long du golfe du Mexique, qu’il souhaitait optimiser via l’apport d’une capacité de stockage supplémentaire. La nouvelle installation, inaugurée la semaine dernière (la plus grande du monde en matière de stockage d’hydrogène selon Air Liquide), offrira ainsi une plus grande souplesse et fiabilité d’approvisionnement en hydrogène à partir du réseau de canalisations d’Air Liquide dans cette région. Ce site présente notamment la capacité de stocker une quantité d’hydrogène équivalente à 30 jours de production d’un site de réformage de gaz naturel à la vapeur (ou SMR).

Lire aussi : L’hydrogène, solution d’avenir pour l’énergie propre ?

« Cet investissement s’inscrit dans un contexte de dynamisme des marchés du raffinage et de la pétrochimie dans le Golfe du Mexique et de demande croissante en hydrogène », a expliqué Michael Graff, membre du comité exécutif d’Air Liquide supervisant les Amériques, cité dans le communiqué. Utilisé généralement par les raffineries de pétrole, l’hydrogène permet en effet d’enlever le soufre des carburants automobiles afin de les mettre en conformité avec les normes environnementales, et présente toutes les qualités pour se substituer dans l’avenir aux combustibles fossiles dans le secteur des transports. Une fois produit, l’hydrogène peut être combiné à l’oxygène de l’air au sein d’une pile à combustible et générer de l’électricité tout en ne rejetant que de l’eau.

Lire aussi : Des chercheurs suisses optimisent le stockage de l’énergie solaire sous forme d’hydrogène

L’hydrogène peut être produit par l’exploitation du gaz naturel mais également des énergies renouvelables et propose donc en parallèle des capacités de stockage très prometteuses pour l’avenir des énergies intermittentes. Le groupe Air Liquide s’est d’ailleurs engagé à produire d’ici 2020 au moins 50% de l’hydrogène dédiée aux applications énergétiques, sans rejet de CO2.

Crédits photo : Air Liquide

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 30 Nov 2016
Sur la lancée des autorités canadiennes qui annonçaient la semaine dernière leur intention de bannir le charbon de leur mix énergétique dès 2030, la Finlande a elle aussi renforcé ses ambitions en matière de transition énergétique. Le gouvernement finlandais prévoit…
lun 22 Déc 2014
Le Maroc, qui a lancé un vaste programme d’investissement dans les énergies renouvelables, vient d’annoncer son souhait de développer également le recours au gaz naturel liquéfié pour renforcer son mix énergétique. Le pays ne dispose presque pas de ressources en…
Pour sa première grande visite diplomatique hors du Vieux Continent, le Premier ministre français Bernard Cazeneuve est en Chine à compter d'aujourd'hui afin de renforcer les relations diplomatiques et commerciales avec Pékin dans un contexte international quelque peu bouleversé depuis…
ven 24 Avr 2015
EDF s'est lancé il y a quelques années dans un important programme de modernisation de son parc thermique, qui affiche une puissance de 12.600 MW et contribue à assurer la stabilité du réseau électrique français. Un programme qui comprenait notamment l'arrêt…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *