Air Liquide ouvre le plus grand site de stockage d'hydrogène du monde Air Liquide ouvre le plus grand site de stockage d'hydrogène du monde

Air Liquide ouvre le plus grand site de stockage d’hydrogène du monde aux Etats-Unis

hydrogène air liquide

La société française Air Liquide a inauguré la semaine dernière aux Etats-Unis, un nouveau site de stockage d’hydrogène d’une capacité inédite. Cette installation de 70 mètres de diamètre située à 1.500 mètres sous terre à Beaumont, près de Houston au Texas, permettra au spécialiste français de compléter ses unités de production dans la région.

Spécialisé dans les gaz industriels et convaincu du potentiel énergétique de l’hydrogène, le groupe Air Liquide détient plusieurs centres de production outre-Atlantique, le long du golfe du Mexique, qu’il souhaitait optimiser via l’apport d’une capacité de stockage supplémentaire. La nouvelle installation, inaugurée la semaine dernière (la plus grande du monde en matière de stockage d’hydrogène selon Air Liquide), offrira ainsi une plus grande souplesse et fiabilité d’approvisionnement en hydrogène à partir du réseau de canalisations d’Air Liquide dans cette région. Ce site présente notamment la capacité de stocker une quantité d’hydrogène équivalente à 30 jours de production d’un site de réformage de gaz naturel à la vapeur (ou SMR).

Lire aussi : L’hydrogène, solution d’avenir pour l’énergie propre ?

« Cet investissement s’inscrit dans un contexte de dynamisme des marchés du raffinage et de la pétrochimie dans le Golfe du Mexique et de demande croissante en hydrogène », a expliqué Michael Graff, membre du comité exécutif d’Air Liquide supervisant les Amériques, cité dans le communiqué. Utilisé généralement par les raffineries de pétrole, l’hydrogène permet en effet d’enlever le soufre des carburants automobiles afin de les mettre en conformité avec les normes environnementales, et présente toutes les qualités pour se substituer dans l’avenir aux combustibles fossiles dans le secteur des transports. Une fois produit, l’hydrogène peut être combiné à l’oxygène de l’air au sein d’une pile à combustible et générer de l’électricité tout en ne rejetant que de l’eau.

Lire aussi : Des chercheurs suisses optimisent le stockage de l’énergie solaire sous forme d’hydrogène

L’hydrogène peut être produit par l’exploitation du gaz naturel mais également des énergies renouvelables et propose donc en parallèle des capacités de stockage très prometteuses pour l’avenir des énergies intermittentes. Le groupe Air Liquide s’est d’ailleurs engagé à produire d’ici 2020 au moins 50% de l’hydrogène dédiée aux applications énergétiques, sans rejet de CO2.

Crédits photo : Air Liquide

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 24 Juil 2014
Selon un rapport de l'association écologiste WWF qui recense les trente centrales à charbon les plus polluantes de l'Union européenne, l'Allemagne détiendrait quatre des cinq unités de production les plus émettrices de CO2. Et en effet, cette étude baptisée "Europe's…
jeu 23 Fév 2017
De passage en Polynésie française, la ministre des outre-mer Ericka Bareigts a salué mardi 21 février la politique énergétique menée au sein de cette collectivité plus que jamais menacée par le réchauffement des températures. La Polynésie a en effet implanté…
jeu 16 Mar 2017
Mis a mal par la Commission européenne lors de la présentation en décembre 2016 de son paquet énergie, les agrocarburants (ou biocarburants de première génération) devraient être au centre de toutes les attentions lors des débats sur le texte prévus l'été…
mar 28 Fév 2017
A la suite de l'accord passé entre le président argentin Macri et les compagnies pétrolières dans le but de relancer l'exploitation des hydrocarbures en Argentine, le géant pétrolier anglo-néerlandais Shell a confirmé, vendredi 24 février dernier, son intention d'investir 300…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *