Le terminal méthanier de Dunkerque est entré en service commercial Le terminal méthanier de Dunkerque est entré en service commercial

Le terminal méthanier de Dunkerque est entré en service commercial

terminal methanier Dunkerque

Le terminal méthanier de Dunkerque a débuté officiellement ses activités commerciales le 1er janvier 2017, clôturant ainsi ce qui fut l’un des plus grands chantiers industriels de France. Ce site devrait accueillir 150 méthaniers chaque année, et permettra ainsi d’importer du Gaz Naturel Liquéfié (GNL), de le stocker et de le regazéifier pour l’émettre sur les réseaux de transport à destination des marchés français et belge.

Comme annoncé mardi 3 janvier dans un communiqué de Dunkerque LNG, la société exploitante et filiale du groupe EDF, la construction du terminal méthanier de Dunkerque a pris fin avec son entrée en activité le 1er janvier dernier. Deuxième terminal en Europe continentale par sa taille, le terminal méthanier de Dunkerque est surtout le seul du continent à être directement raccordé à deux marchés de consommation : la France et la Belgique.

Lire aussi : Le terminal méthanier de Dunkerque sera opérationnel en décembre

Il représente, avec une capacité de 13 milliards de m3 par an, près de 20 % des consommations de gaz française et belge réunies, et permettra une amélioration significative de la concurrence sur le marché de la fourniture de gaz, dans un contexte de forte dépendance des pays européens aux importations de gaz naturel hors de l’Union européenne. Le terminal méthanier de Dunkerque avait reçu au cours de l’été dernier ses premières cargaisons de gaz naturel liquéfié destinées au marché européen, dans le but de tester en conditions industrielles d’exploitation les différents modules du terminal et de « réaliser les essais d’ensemble et les tests de performance », précisait alors Dunkerque LNG.

Lire aussi : Le terminal méthanier de Dunkerque reçoit sa première cargaison de gaz naturel liquéfié

Pour rappel, le chantier du terminal, deuxième plus grand chantier industriel de France après l’EPR de Flamanville, a été lancé en 2012, et aura mobilisé plus d’un milliard d’euros d’investissements répartis entre la société Dunkerque LNG, le grand port de Dunkerque et le groupe GRTgaz engagé dans la restructuration du réseau de distribution. L’électricien français EDF est à ce jour actionnaire majoritaire de Dunkerque LNG, aux côtés de l’opérateur gazier belge Fluxys, qui exploite le terminal méthanier de Zeebrugge, et du groupe Total.

Crédits photo : Dunkerque LNG

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 28 Nov 2016
Fort d'une production d'énergie d'origine renouvelable en pleine progression, le Canada intensifie ses efforts de lutte contre le réchauffement climatique et prévoit de réduire de 80% ses émissions de gaz à effet de serre (GES) d’ici 2050 par rapport à 2005. La ministre…
mer 13 Fév 2013
Une étude australienne du Bloomberg Energy Finance révèle que l’énergie éolienne serait moins chère que le charbon et le gaz dans ce pays.   La conclusion de cette étude pourrait avoir un impact significatif dans un pays qui tire la…
lun 1 Déc 2014
Le groupe français EDF et la société égyptienne EEHC (Egyptian Electricity Holding Company) se sont engagés récemment dans un nouveau partenariat relatif à l'optimisation de la performance opérationnelle de deux tranches de production thermique exploitées par l'énergéticien égyptien. Selon les…
jeu 20 Mar 2014
Les techniques de captage et de stockage du CO2 pourraient représenter une solution intéressante pour limiter les rejets de gaz carbonique liés à la production de l’électricité et à l’activité industrielle en général. C’est particulièrement le cas pour les pays…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *