Climat : François Hollande met en garde Donald Trump Climat : François Hollande met en garde Donald Trump

Climat : François Hollande met en garde Donald Trump

François Hollande

Pour ses derniers vœux, à quatre mois de la présidentielle, François Hollande a voulu rappeler les points positifs de son quinquennat et la conclusion historique d’un accord international sur le climat. Insistant sur « l’impérieuse nécessité » de poursuivre les efforts de la France dans la lutte contre le changement climatique à l’heure où les villes de l’Hexagone connaissent de nouveaux pics de pollution, le Président a mis en garde contre toute remise en cause de l’accord de Paris sur le climat.

Sans pour autant le nommer, le Président français François Hollande a implicitement mis en garde le futur président américain Donad Trump lors de ses derniers vœux télévisés le 31 décembre dernier. Artisan de l’accord climatique signé à Paris en décembre 2015, « la France ne laissera personne ni aucun Etat, fût-il le plus grand, remettre en cause cet acquis majeur de la communauté internationale », a-t-il affirmé.

Lire aussi : La France citée en exemple dans le combat climatique

Climato-sceptique affirmé, le milliardaire américain n’a jamais caché ses doutes quant au réchauffement de la température et sa préférence pour les grandes compagnies pétrolières rentables. Ces derniers mois, il a remis en cause à plusieurs reprises la responsabilité humaine dans le réchauffement climatique et souhaitait avant son élection le retrait de Washington de l’accord de Paris.

Lire aussi : Climat : les premières décisions de Donald Trump alertent les écologistes

Si le nouveau Président américain a de lui même modéré sa position depuis son élection et accepté de rencontrer Al Gore sur le sujet, ces premières décisions en matière d’environnement dont la nomination de Scott Pruitt (connu lui aussi pour son scepticisme sur la question climatique) à la tête de l’Agence américaine de l’environnement (EPA), posent questions et font craindre le pire aux associations écologistes.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 24 Fév 2017
Souhaitant accélérer la lutte contre la précarité énergétique, Ségolène Royal a annoncé jeudi 23 février, le lancement d'une nouvelle prime "économies d’énergie" allant de 50 à 1300 euros. Elle permettra notamment aux ménages, sous conditions de ressources, de bénéficier d'une…
mer 19 Nov 2014
Amprion et RTE, les gestionnaires des réseaux électriques allemand et français, viennent d'annoncer la signature d'un accord sur le développement de leur coopération. Ils souhaitent ainsi améliorer l'interconnexion des réseaux électriques des deux pays et renforcer la sécurité électrique européenne.…
ven 6 Jan 2017
Durant tout le mois de janvier, le groupe EDF illumine du haut de sa tour le quartier de La Défense. Cette démonstration à la fois artistique et technologique a été initiée par sa filiale Citelum et est destinée à démontrer les…
lun 6 Fév 2017
Patrick Pouyanné, le président du groupe Total, a laissé entendre, à l'occasion du colloque annuel du Syndicat des énergies renouvelables organisé la semaine dernière, que son groupe pourrait désormais s'engager dan le secteur de la mobilité électrique. Le géant pétrolier…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *