La Chine veut réduire ses capacités de production de charbon - L'EnerGeek

La Chine veut réduire ses capacités de production de charbon

Production charbon Chine

Selon le plan d’une agence gouvernementale rapporté samedi 31 décembre par la presse d’Etat, les autorités chinoises souhaiteraient diminuer de 800 millions de tonnes leurs capacités annuelles de production de charbon d’ici 2020.

Pressée par une demande en berne et par l’impératif environnemental dans un pays où les villes étouffent sous des nuages de pollution, la production de charbon semble vouée à diminuer fortement en Chine dans les années à venir. Le gouvernement a même annoncé sa volonté de réduire de 800 millions de tonnes ses capacités de production d’ici 2020 pour atteindre, à cette date, environ 3,9 milliards de tonnes.

Lire aussi : Les projets de centrales à charbon en recul dans le monde

Ces objectifs visent à « améliorer l’efficacité et les conditions de sécurité dans la production de charbon », explique l’agence officielle Chine nouvelle. Mais cette diminution correspondra surtout au ralentissement de la demande dans une économie en pleine transformation. En effet, si le charbon fournit toujours 60% de l’électricité en Chine et a dépassé en 2014 les 4 milliards de tonnes consommées par an, la tertiarisation progressive de l’économie et le développement de nouvelles technologies moins énergivores changent progressivement la donne.

Lire aussi : Mobilité électrique, énergie solaire et reboisement : comment la Chine s’efforce de passer au vert

Sans compter que Pékin est également contraint par l’impératif environnemental. L’indice de qualité de l’air des grandes agglomérations inquiète de plus en plus les autorités chinoises qui commencent à prendre la mesure des risques encourus pour l’environnement et la population. Le gouvernement avait promis, dans ce cadre, de réduire de 250 millions de tonnes ses capacités de production de charbon, et d’abaisser à 62,6% en 2016 la part du charbon dans son mix énergétique. Des objectifs d’ores et déjà atteints selon les autorités.

Crédits photo : Ismoon

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 24 Avr 2017
Fragilisées depuis la crise de Crimée en 2014, les relations commerciales entre l'Ukraine et la Russie sont aujourd'hui réduites au stricte minimum. L'Ukraine, dont le réseau électrique est sous tensions constantes, ne peut pas pour l'instant se passer du charbon…
jeu 28 Déc 2017
La ville de Bayonne se prépare pour les jours de froid : elle vient d’inaugurer son tout nouveau réseau de chaleur bois en remplacement d’une partie de son ancien réseau de chaleur à gaz. Comme Bayonne, d’autres communes françaises sont…
mer 21 Juin 2017
Comme prévu dans l’accord de cession du pôle énergie d’Alstom conclu en 2015, le groupe General Electric (GE) devrait bien investir dans de nouveaux moyens de production en Franche-Comté et créer plusieurs centaines d’emplois supplémentaires. Le conglomérat industriel américain a…
jeu 27 Juin 2013
En 2011, le fossile représentait encore la très grande majorité de l’énergie produite en Pologne : 91,8%. Les 8% d’énergie renouvelable paraissent à coté bien marginaux dans ce mix électrique. La Pologne produit presque toute son électricité grâce à des centrales…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *