La Chine veut réduire ses capacités de production de charbon La Chine veut réduire ses capacités de production de charbon

La Chine veut réduire ses capacités de production de charbon

Production charbon Chine

Selon le plan d’une agence gouvernementale rapporté samedi 31 décembre par la presse d’Etat, les autorités chinoises souhaiteraient diminuer de 800 millions de tonnes leurs capacités annuelles de production de charbon d’ici 2020.

Pressée par une demande en berne et par l’impératif environnemental dans un pays où les villes étouffent sous des nuages de pollution, la production de charbon semble vouée à diminuer fortement en Chine dans les années à venir. Le gouvernement a même annoncé sa volonté de réduire de 800 millions de tonnes ses capacités de production d’ici 2020 pour atteindre, à cette date, environ 3,9 milliards de tonnes.

Lire aussi : Les projets de centrales à charbon en recul dans le monde

Ces objectifs visent à « améliorer l’efficacité et les conditions de sécurité dans la production de charbon », explique l’agence officielle Chine nouvelle. Mais cette diminution correspondra surtout au ralentissement de la demande dans une économie en pleine transformation. En effet, si le charbon fournit toujours 60% de l’électricité en Chine et a dépassé en 2014 les 4 milliards de tonnes consommées par an, la tertiarisation progressive de l’économie et le développement de nouvelles technologies moins énergivores changent progressivement la donne.

Lire aussi : Mobilité électrique, énergie solaire et reboisement : comment la Chine s’efforce de passer au vert

Sans compter que Pékin est également contraint par l’impératif environnemental. L’indice de qualité de l’air des grandes agglomérations inquiète de plus en plus les autorités chinoises qui commencent à prendre la mesure des risques encourus pour l’environnement et la population. Le gouvernement avait promis, dans ce cadre, de réduire de 250 millions de tonnes ses capacités de production de charbon, et d’abaisser à 62,6% en 2016 la part du charbon dans son mix énergétique. Des objectifs d’ores et déjà atteints selon les autorités.

Crédits photo : Ismoon

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 1 Avr 2016
D’après l’Agence américaine de l’énergie (IEA), en 2016 le charbon ne sera plus la première source d’énergie du mix électrique de la première puissance économique mondiale. Dans ce contexte morose, quatre entreprises majeures du secteur ont déjà été fermées. (suite…)
mar 28 Jan 2014
Une tendance se dégage de la dernière étude PwC sur le facteur carbone des principaux électriciens européens : alors que la production des énergéticiens  a reculé  en 2012 (-34 TWh), principalement en raison du ralentissement économique, les émissions de CO2…
sam 8 Avr 2017
Réunis à Tel-Aviv lundi 3 avril 2017, les ministres de l'Energie israélien, italien, grec et chypriote ainsi que le commissaire européen pour l'action sur le climat et l'énergie, Miguel Arias Canete, ont réaffirmé leur ambition commune de mettre en place…
dim 31 Juil 2016
Le ministre algérien de l’Energie, Nouredine Bouterfa, veut résoudre le « différend contractuel » qui oppose Total à la société algérienne Sonatracht. Le groupe pétrolier français attend du gouvernement qu'il lui rembourse tout ou partie des taxes versées depuis 2006…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *