La France et le Sénégal s'allient pour une transition bas-carbone - L'EnerGeek

La France et le Sénégal s’allient pour une transition bas-carbone

A l’occasion de la visite d’État en France du Président sénégalais, Macky Sall, la ministre de l’Environnement et de l’Energie Ségolène Royal a signé un nouvel accord en vue du renforcement de la coopération avec ce pays sur des projets concrets en lien avec la lutte contre le changement climatique. Ce texte a notamment pour objectif de promouvoir l’efficacité énergétique des bâtiments au Sénégal et de faciliter ainsi une transition énergétique vers un système bas-carbone.

La France et le Sénégal, tous deux mobilisés dans le cadre de l’Alliance mondiale pour le bâtiment et la construction, ont décidé la semaine dernière lors de la visite d’Etat du Président sénégalais, de renforcer leur coopération en matière d’efficacité énergétique. Selon les termes de cet accord, le Sénégal bénéficiera du programme international d’efficacité énergétique dans le bâtiment (PEEB), lancé lors de la COP22 de Marrakech, et porté en particulier par l’Agence française de développement.

Lire aussi : L’énergie, pilier du développement sénégalais pour son président Macky Sall

Afin de favoriser le développement de filières de matériaux locaux de construction, notamment à base de végétal, le Fonds français pour l’environnement mondial contribuera également à hauteur de 1,5 millions d’euros au projet « Typha combustible construction Afrique de l’Ouest – Sénégal et Mauritanie (TyCCAO) pour la valorisation du typha comme matériau de construction et combustible en Afrique de l’Ouest« . Enfin, pour contribuer à la mise en œuvre d’un éco-quartier au Sénégal, le ministère français de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer financera à hauteur de 500.000 euros un projet de bâtiment bioclimatique, dans le cadre de l’initiative « bâtiments bas-carbone dans les climats chauds et tropicaux« .

Lire aussi : La première centrale solaire du Sénégal inaugurée

En matière d’énergies renouvelables, Ségolène Royal a rappelé l’engagement de la France pour favoriser le succès de l’Initiative africaine pour les énergies renouvelables, lancée à la COP21. Parmi les projets identifiés dans le rapport de la présidente de la COP21 sur cette initiative, plusieurs concernent le Sénégal dont l’installation de la centrale solaire Senergy 2, d’une puissance de 20 MW en octobre 2016.

Crédits photo : Ministère de l’Environnement

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 18 Mar 2015
La petite île de Pediatorkope au Ghana n'est pas reliée au réseau national de distribution d'électricité. Les habitants de ce territoire situé dans le Sud-Est du pays se retrouve de ce fait dans l'obscurité la plus totale à la nuit tombée. …
mer 2 Août 2017
Principal animateur du marché de la voiture électrique, le constructeur américain n’était jusqu’à présent réservé qu’à une clientèle relativement aisée capable de s’offrir des modèles haut de gamme comme le "Model S" et le "Model X". Mais avec son "Model…
mar 27 Août 2013
A quelques jours des élections en Allemagne, les tarifs des énergies renouvelables sont proposés à la baisse par l'opposition (Parti Social Démocrate). Angela Merkel (CDU) a commis une erreur au début de son mandat en annonçant que la contribution EEG (contribution…
mar 6 Déc 2016
Le groupe français Quadran, énergéticien indépendant spécialisé dans les renouvelables, a officialisé dans un communiqué publié dimanche 4 décembre, le rachat du fournisseur d'électricité Enel France. Cette acquisition permettra à sa filiale Energies Libres, chargée de la commercialisation de l'électricité,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *