La France et le Sénégal s'allient pour une transition bas-carbone - L'EnerGeek

La France et le Sénégal s’allient pour une transition bas-carbone

A l’occasion de la visite d’État en France du Président sénégalais, Macky Sall, la ministre de l’Environnement et de l’Energie Ségolène Royal a signé un nouvel accord en vue du renforcement de la coopération avec ce pays sur des projets concrets en lien avec la lutte contre le changement climatique. Ce texte a notamment pour objectif de promouvoir l’efficacité énergétique des bâtiments au Sénégal et de faciliter ainsi une transition énergétique vers un système bas-carbone.

La France et le Sénégal, tous deux mobilisés dans le cadre de l’Alliance mondiale pour le bâtiment et la construction, ont décidé la semaine dernière lors de la visite d’Etat du Président sénégalais, de renforcer leur coopération en matière d’efficacité énergétique. Selon les termes de cet accord, le Sénégal bénéficiera du programme international d’efficacité énergétique dans le bâtiment (PEEB), lancé lors de la COP22 de Marrakech, et porté en particulier par l’Agence française de développement.

Lire aussi : L’énergie, pilier du développement sénégalais pour son président Macky Sall

Afin de favoriser le développement de filières de matériaux locaux de construction, notamment à base de végétal, le Fonds français pour l’environnement mondial contribuera également à hauteur de 1,5 millions d’euros au projet « Typha combustible construction Afrique de l’Ouest – Sénégal et Mauritanie (TyCCAO) pour la valorisation du typha comme matériau de construction et combustible en Afrique de l’Ouest« . Enfin, pour contribuer à la mise en œuvre d’un éco-quartier au Sénégal, le ministère français de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer financera à hauteur de 500.000 euros un projet de bâtiment bioclimatique, dans le cadre de l’initiative « bâtiments bas-carbone dans les climats chauds et tropicaux« .

Lire aussi : La première centrale solaire du Sénégal inaugurée

En matière d’énergies renouvelables, Ségolène Royal a rappelé l’engagement de la France pour favoriser le succès de l’Initiative africaine pour les énergies renouvelables, lancée à la COP21. Parmi les projets identifiés dans le rapport de la présidente de la COP21 sur cette initiative, plusieurs concernent le Sénégal dont l’installation de la centrale solaire Senergy 2, d’une puissance de 20 MW en octobre 2016.

Crédits photo : Ministère de l’Environnement

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 23 Mar 2017
Plus connus pour leurs réserves en hydrocarbures, les Emirats arabes unis anticipent pourtant depuis plusieurs années maintenant l'après pétrole, et investissent massivement dans une nouvelle génération de centrales utilisant différentes technologies solaires. L'Autorité de l'électricité et de l'eau de Dubaï…
mar 27 Oct 2015
Dans la communauté de communes du Piémont Oloronais (CCPO), un nouvel espace muséographique dédié à l’énergie hydroélectrique vient d’ouvrir, à côté de la centrale Saint-Cricq. Pour l’inauguration, de nombreuses personnalités ont fait le déplacement, à l’instar du député Jean Lassalle,…
mar 21 Jan 2014
La ville japonaise d'Asahikawa, située sur l'île d'Hokkaido dans le nord du Japon, a inauguré en novembre dernier une centrale solaire composée de panneaux à double-faces, capables de capter l'énergie du soleil aussi bien avec sa face inférieure que sa…
ven 20 Nov 2015
Les nouvelles technologies numériques et digitales constituent les clés d'une efficacité énergétique accrue et permettront de répondre aux évolutions des consommations et des attentes des usagers tout en garantissant un impact minimum sur l'environnement et le climat. Telles sont les…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *