Ségolène Royal inaugure la première route solaire du monde en Normandie - L'EnerGeek Ségolène Royal inaugure la première route solaire du monde en Normandie - L'EnerGeek

Ségolène Royal inaugure la première route solaire du monde en Normandie

La ministre de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer Ségolène Royal était à Tourouvre dans l’Orne ce jeudi 22 décembre pour inaugurer la première route solaire du monde. Une technologie prometteuse dont la ministre souhaiterait développer plus de 1000 kilomètres dans les cinq prochaines années.

De passage en Normandie, Ségolène Royal a officiellement raccordé au réseau le premier tronçon de route doté d’un revêtement photovoltaïque. Au total, 2.800 m2 de dalles photovoltaïques recouvrent la chaussée de la route départementale n°5, sur laquelle circulent environ 2.000 véhicules par jour.

Lire aussi : Route solaire : la construction du premier tronçon a commencé

« C’est un prototype qui commence à intéresser au niveau international« , a observé la ministre, interrogée par l’AFP, relevant que les Chinois, les Africains, et les Marocains avaient déjà manifesté leur intérêt en visitant le stand dédié à cette technologie lors de la COP22 à Marrakech. « C’est une idée de génie, on utilise un espace qui sert à autre chose et qui ne va pas consommer des terres agricoles dans les pays très peuplés« , a-t-elle plaidé.

Pensée et conçue par la société française Colas, une filiale de Bouygues spécialisée dans les infrastructures de transport, en collaboration avec l’Institut National de l’Energie Solaire (Ines), la technologie Wattway aura nécessité plus de cinq années de recherche et se présente sous forme de dalles directement applicables sur la chaussée sans aucun travaux de génie civil.

Lire aussi : Wattway : et si la route de demain était solaire ?

A la fois très fine et très résistante, elle est capable de capter l’énergie solaire et de produire de l’électricité pour recharger des bornes de véhicules électriques, alimenter des bâtiments, des commerces, des entreprises ou tout type de mobilier urbain. Elle pourrait également desservir des habitations situées dans des zones isolées, non raccordées au réseau électrique, précise l’entreprise Colas.

Crédits photo : Colas

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 2 Mai 2016
Accompagné de la ministre de l'Energie, de l'Environnement et de la Mer, Ségolène Royal, le président de la République, François Hollande, était présent les 25 et 26 avril derniers lors de la 4ème conférence environnementale du quinquennat. Le chef de…
mar 31 Jan 2017
La société française Voltalia, spécialisée dans les énergies renouvelables (éolienne principalement), a entamé en 2016 une nouvelle phase de développement et intégré progressivement la filière photovoltaïque. Cette diversification, accompagnée de nouveaux investissements significatifs dans plusieurs centrales brésiliennes, lui a permis de…
mar 21 Juin 2016
Dans une interview accordée à Filière 3E, le président du Syndicat des Énergies Renouvelables, Jean-Louis Bal, a fait part de ses priorités énergétiques pour les années à venir. S’il déplore que la programmation pluriannuelle de l'énergie ne soit toujours pas publiée, il réaffirme…
ven 6 Déc 2013
Énergie et environnement sont des domaines qui peuvent parfois se croiser de manière inattendue  C'est un peu ce que l'on a pensé en lisant, mercredi 4 décembre, l'annonce du ministère sud-coréen des Océans et de la Pêche portant sur le développement…

COMMENTAIRES

  • 5 millions d’euros de subventions publiques pour 1 Km de route solaire. Vu le faible facteur de charge moyen annuel ( moins de 10%) , à combien revient le KWh produit de cette manière ? Déjà que pour 6100 MW de solaire installés en France, la production n’en pas bien importante en hiver (voir https://transparency.entsoe.eu/generation/r2/dayAheadGenerationForecastWindAndSolar/show?name=&defaultValue=false&viewType=GRAPH&areaType=BZN&atch=false&datepicker-day-offset-select-dv-date-from_input=D&dateTime.dateTime=23.12.2016+00:00|CET|DAYTIMERANGE&dateTime.endDateTime=23.12.2016+00:00|CET|DAYTIMERANGE&area.values=CTY|10YFR-RTE——C!BZN|10YFR-RTE——C&productionType.values=B16&productionType.values=B18&productionType.values=B19&dateTime.timezone=CET_CEST&dateTime.timezone_input=CET+(UTC+1)+/+CEST+(UTC+2) que pourra alimenter ce système de production

    Répondre
    • Et combien de milliards de Francs depuis les années 50 pour une Bombe qui ne servait à rien et ensuite une industrie qui servit à des mirobolants contrats pour alimenter des finances privées en quantité astronomique !… Sur le dos de la population abreuvée de propagande mirifique … et jamais vérifiée !… Comme tous, on m’a prélevé sur mes salaires des sommes incontrôlables ( et dont on nous a toujours refusé le moindre audit !… Quoi, il n’y avait pas le choix ?… Mensonge : aucune preuve n’a jamais été apportée … sauf quelques charges de gardes mobiles déchaînés pour « mettre à la raison » les faibles protestations des récalcitrants !… Mais tout arrive, même les châtiments ….

      Répondre
  • Ce serait génial : des routes qui produiraient l’électricité nécessaire au fonctionnement de la Société !… Au moins 10% … qui iraient en augmentant : ces routes seraient souvent en travaux ( ce qui ne changerait guère avec la situation actuelle …) car on inventerait des capteurs photovoltaïques sans cesse plus perfectionnés et puissants !…. Donc, en adjoignant par surcroît l’exploitation des gisements d’hydrogène naturel et le développement des piles à combustible, héritées des « bons vieux accus » de Gaston Planté , l’Humanité devrait disposer d’ici à la fin du XXI° siècle d’une énergie peu polluante, où l’exploitation des énergies fossiles sera devenu minoritaire !… Seul point noir : la liquidation de l’énergie de transition, le nucléaire qui nous contraindra peut-être à perdre des portions de territoire définitivement contaminés et invivables ( pour des durées indéterminées ) !… Car le démantèlement des centrales nucléaires irrémédiablement endommagées doit être considéré comme pratiquement irréalisable … sauf le « saut quantique » du thermonucléaire contrôlé qui permettrait de réabsorber tous les déchets nucléaires !… Et cette révolution tarde à venir !…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *