In milliard de dollars pour le développement des énergies vertes In milliard de dollars pour le développement des énergies vertes

Bill Gates lève un milliard de dollars pour le développement des énergies vertes

bill gates

Le milliardaire et cofondateur de Microsoft Bill Gates a annoncé lundi via sa Fondation, la création d’un fonds d’investissement destiné à soutenir les technologies innovantes dans les énergies renouvelables et la lutte contre le réchauffement climatique. Baptisé « Breakthrough Energy Ventures » (BEV), ce fonds réunit déjà plusieurs riches donateurs et devrait être crédité de plus d’un milliard de dollars.

Bill Gates, fondateur et ancien patron de Microsoft, souhaite participer activement à la transition énergétique et limiter le changement climatique en stimulant la recherche et les innovations de rupture. Il entend pour cela rassembler autour du nouveau fonds « Breakthrough Energy Ventures » un maximum d’investisseurs potentiels dont certains parmi les plus riches du monde. Le BEV compte d’ores et déjà parmi ses membres Jeff Bezos, le patron et fondateur d’Amazon, le financier philanthrope George Soros, le Britannique Richard Branson, créateur de Virgin, Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, et le français Xavier Niel. Ensemble, ce groupe pèse près de 170 milliards de dollars, selon une estimation de la fortune de ses membres par Bloomberg et Forbes.

Lire aussi : Les prévisions de Bill Gates pour le secteur de l’énergie

Ce fonds « financera des avancées émergentes capables de produire des sources d’énergie économiques viables et sans émission de carbone », précise un communiqué de la Fondation Bill and Melinda Gates. Il pourra servir à financer la recherche énergétique verte de plusieurs secteurs dont les transports, la production électrique, les activités manufacturières, la construction et l’agriculture. « Nous serons ouverts à tout ce qui permettra de produire une énergie bon marché et propre », ajoute Bill Gates.

Lire aussi : Microsoft continue d’investir dans l’énergie éolienne

Annoncé par Barack Obama lui-même en 2015 dans le but de servir de passerelle entre les nouvelles entreprises du secteur des énergies vertes, la recherche et le marché de l’énergie, le fonds BEV démarrera ses investissements en 2017 pour une période de vingt ans, en finançant les entreprises innovantes, pour des projets naissants ou qui ont besoin de soutien pour être commercialisés à plus grande échelle.

 

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
sam 1 Juil 2017
La forte mobilisation des villes américaines à la suite de la décision de Donald Trump de retirer les Etats-Unis de l’Accord de Paris nous l’avait déjà démontré, les villes ont un rôle déterminant à jouer dans le combat climatique et…
dim 2 Oct 2016
Sur son blog Médiapart, le directeur général de wpd offshore France, Vincent Balès, vante le potentiel de développement des énergies marines renouvelables en France et en Europe. Toutefois, afin d’optimiser leur exploitation, l’industriel adresse plusieurs propositions aux pouvoirs publics visant à renforcer…
jeu 20 Avr 2017
Handicapé par des années de crise énergétique, le Ghana se tourne désormais vers les énergies d'avenir. Le nouveau gouvernement au pouvoir depuis décembre 2016, entend mettre fin aux délestages réguliers qui touchent les grandes agglomérations, et a dévoilé fin mars…
mar 24 Fév 2015
Fortement pourvu en ressources géothermiques, le Kenya entend développer au maximum une énergie à la fois peu coûteuse et stable dans sa production. Une stratégie qui lui permet dès aujourd'hui de diminuer le recours aux énergies fossiles, de combler la…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *