Ségolène Royal inaugure un nouveau site dédié aux biocarburants Ségolène Royal inaugure un nouveau site dédié aux biocarburants

BioTfuel : Ségolène Royal inaugure un nouveau site dédié aux biocarburants

biotfuel biocarburant

La ministre de l’Environnement, Ségolène Royal, était en visite à Dunkerque, dans le Nord, le 9 décembre dernier, afin d’inaugurer le nouveau site pilote BioTfuel. Ce projet unique au monde a pour objectif de développer un procédé de production de biogazole et de biokérosène de deuxième génération.

Le site de l’ancienne raffinerie Total de Dunkerque-Mardyck (Nord) dont la production pétrolière a été stoppée fin 2010, accueille une nouvelle unité pilote de production de biocarburant de deuxième génération. Inauguré la semaine dernière par la ministre de l’Environnement et de l’Energie, ce démonstrateur sera testé sur les trois prochaines années (2017-2020) et vise à développer un procédé innovant de gazéification de biomasse en bio-gazole et biokérosène de grande qualité.

La gazéification permet ici d’élargir le spectre de biomasse utilisable pour la production de bio-carburants et d’utiliser la lignocellulose (coproduits agricoles, résidus forestiers ou biomasse spécifique). Les porteurs du projet espèrent à terme rendre possible la production annuelle de 200.000 tonnes de biodiesel et de biokéroséne à partir d’un million de tonnes de biomasse.

Lire aussi : Suez et Total veulent développer les biocarburants à base d’huiles alimentaires

« Nous inaugurons aujourd’hui une première mondiale avec cette unité de biocarburants, qui va permettre de traiter la plus large variété de biomasses issues de résidus agricoles et forestiers », a déclaré Ségolène Royal. « Ce projet trace la voie de la bioraffinerie du futur, au service des objectifs de la transition énergétique dans les transports et du développement économique et des emplois de la filière des biocarburants avancés », a-t-elle ajouté.

Lire aussi : Power-to-Liquid : un nouveau biocarburant à base d’énergie solaire et de CO2

Représentant un budget de 180 millions d’euros depuis son lancement en 2010, le projet BioTfuel est porté par six partenaires dont les groupes Total et Axens dans l’élaboration de procédés catalytiques, IFP Energies Nouvelles et le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) dans la recherche et l’innovation, ThyssenKrupp pour la technologie de gazéification et le groupe Avril.

Crédits photo : Total

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
Le Commissariat Général au Développement Durable (CGDD) vient de publier une étude portant sur l'évolution régionale du secteur de l'énergie entre 2002 et 2012. Ce dossier officiel, réalisé par le ministère de l'Écologie, permet notamment de dresser un panorama des moyens…
jeu 5 Déc 2013
La production d’électricité en Grèce est issue essentiellement des énergies fossiles. Le pays dispose de ressources en charbon (lignite) et, dans une moindre quantité, en gaz naturel, qu'il peut exploiter pour produire de l'électricité. Ainsi, en 2011, ces combustibles ont…
lun 23 Juin 2014
Dans un rapport publié mercredi 18 juin, date symbolique correspondant à la présentation du projet de loi sur la transition énergétique, la Fondation Terra Nova a plaidé en faveur de l'exploration des gaz de schiste en Europe. Selon ce laboratoire…
mer 19 Juin 2013
Le Gabon et le groupe de négoce pétrolier suisse Gunvor ont conclu un accord portant sur la construction d’un hub énergétique à Port-Gentil, sur la façade atlantique de l’Afrique. L’accord a été conclu dans le cadre du New-York Forum Africa…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *