Google promet de s'alimenter à 100% d'énergies renouvelables dès 2017 Google promet de s'alimenter à 100% d'énergies renouvelables dès 2017

Google promet de s’alimenter à 100% d’énergies renouvelables dès 2017

datacenter

De plus en plus désireux de couvrir leurs besoins croissants en énergie via de l’électricité d’origine renouvelable, les géants de l’Internet ont multiplié les investissements dans les filières renouvelables ces dernières années. C’est notamment le cas de la compagnie de Mountain View qui a annoncé cette semaine sa volonté d’alimenter l’intégralité de ses datacenters et de ses infrastructures à l’international via des énergies vertes, et cela dès l’année prochaine.

Urs Hölzle, vice-président des infrastructures techniques chez Google, a réaffirmé dans un article de blog publié cette semaine les ambitions du groupe en matière d’approvisionnement énergétique durable. Selon lui, « Google devrait atteindre 100% d’énergies renouvelables pour [ses] opérations globales, comprenant à la fois [les] data centers et [les] bureaux en 2017″.

Lire aussi : Google veut construire un parc éolien en Suède

Pour atteindre cet objectif, Google « achètera assez d’électricité issue du solaire et de l’éolien chaque année pour couvrir chaque unité d’énergie consommée par (ses) activités au niveau mondial et (…) se concentra sur la création de nouvelles sources d’énergies renouvelables », ajoute le vice-président. Le géant du web a déjà investi massivement dans les filières éolienne et solaire et conclu plusieurs partenariats avec les trois plus grandes compagnies néerlandaises spécialisées dans les renouvelables pas exemple, ou plus récemment avec le groupe Siemens dans le cadre d’une nouvelle installation éolienne en Norvège.

Outre l’aspect environnemental évident, ces investissements s’avèrent également de plus en plus rentables pour Google et l’ensemble des compagnies de l’industrie technologique, freinées par les factures énergétiques faramineuses des datacenters. « Sur les six dernières années, le coût des énergies éolienne et solaire ont baissé de 60 % et 80 % » affirme Google, pour qui ces énergies deviennent désormais les solutions les moins coûteuses.

Lire aussi : Des Google Cardboards pour lutter contre le réchauffement climatique

Selon un rapport de Bloomberg New Energy Finance, mis en avant par Google, le groupe de Mountain View serait aujourd’hui de loin le premier client d’énergies renouvelables parmi les grandes sociétés informatiques avec 2,6 gigawatts commandés au mois de novembre (pour la grande majorité en éolien).

Crédits photo : CERN

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 9 Jan 2015
Le Département sud-africain de l'Énergie (DOE) a sélectionné le consortium dirigé par l'énergéticien français GDF Suez pour construire une centrale solaire thermique à concentration d’une capacité de 100 MW à Kathu, au Nord-Ouest du pays. La centrale à capteurs cylindro-paraboliques remédiera à l'intermittence…
mar 17 Mai 2016
Le cabinet EY vient de réaliser un baromètre pour mesurer l’attractivité des pays pour les investissements dédiés aux énergies renouvelables. Selon ces mesures, la France serait classée huitième et l’Allemagne cinquième. (suite…)
sam 12 Déc 2015
Afin de réduire son empreinte carbone, Axa a décidé de nouer un partenariat avec EDF. Dans seulement trois ans, l’ensemble de l’électricité consommée en France par l’assureur sera issue des énergies renouvelables. Parallèlement, les deux groupes s’unissent avec le CNRS…
lun 20 Fév 2017
Si le processus de méthanisation est bien connu pour la revalorisation énergétique des déchets verts en provenance de l'agriculture ou de l'industrie agroalimentaire, il n'avait encore jamais été appliqué à une échelle industrielle sur les déchets domestiques. C'est ce que…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *