Google promet de s'alimenter à 100% d'énergies renouvelables dès 2017 Google promet de s'alimenter à 100% d'énergies renouvelables dès 2017

Google promet de s’alimenter à 100% d’énergies renouvelables dès 2017

datacenter

De plus en plus désireux de couvrir leurs besoins croissants en énergie via de l’électricité d’origine renouvelable, les géants de l’Internet ont multiplié les investissements dans les filières renouvelables ces dernières années. C’est notamment le cas de la compagnie de Mountain View qui a annoncé cette semaine sa volonté d’alimenter l’intégralité de ses datacenters et de ses infrastructures à l’international via des énergies vertes, et cela dès l’année prochaine.

Urs Hölzle, vice-président des infrastructures techniques chez Google, a réaffirmé dans un article de blog publié cette semaine les ambitions du groupe en matière d’approvisionnement énergétique durable. Selon lui, « Google devrait atteindre 100% d’énergies renouvelables pour [ses] opérations globales, comprenant à la fois [les] data centers et [les] bureaux en 2017″.

Lire aussi : Google veut construire un parc éolien en Suède

Pour atteindre cet objectif, Google « achètera assez d’électricité issue du solaire et de l’éolien chaque année pour couvrir chaque unité d’énergie consommée par (ses) activités au niveau mondial et (…) se concentra sur la création de nouvelles sources d’énergies renouvelables », ajoute le vice-président. Le géant du web a déjà investi massivement dans les filières éolienne et solaire et conclu plusieurs partenariats avec les trois plus grandes compagnies néerlandaises spécialisées dans les renouvelables pas exemple, ou plus récemment avec le groupe Siemens dans le cadre d’une nouvelle installation éolienne en Norvège.

Outre l’aspect environnemental évident, ces investissements s’avèrent également de plus en plus rentables pour Google et l’ensemble des compagnies de l’industrie technologique, freinées par les factures énergétiques faramineuses des datacenters. « Sur les six dernières années, le coût des énergies éolienne et solaire ont baissé de 60 % et 80 % » affirme Google, pour qui ces énergies deviennent désormais les solutions les moins coûteuses.

Lire aussi : Des Google Cardboards pour lutter contre le réchauffement climatique

Selon un rapport de Bloomberg New Energy Finance, mis en avant par Google, le groupe de Mountain View serait aujourd’hui de loin le premier client d’énergies renouvelables parmi les grandes sociétés informatiques avec 2,6 gigawatts commandés au mois de novembre (pour la grande majorité en éolien).

Crédits photo : CERN

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 8 Juin 2016
Dans le cadre de sa participation au parlement de l'environnement organisé au Kenya à la fin du mois de mai, la ministre de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer, Ségolène Royal, a lancé officiellement le premier club énergies renouvelables…
mar 14 Oct 2014
Les entreprises Alstom, qui construit des éoliennes, et DCNS, groupe français d’industrie navale, viennent d’annoncer un partenariat pour réaliser une éolienne flottante de 6MW d’ici à 2017. Un signal fort envoyé en faveur d’une technologie encore peu répandue mais porteuse de nombreux…
jeu 8 Sep 2016
Des chercheurs de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et du Centre suisse d'électronique et de microtechnique (CSEM) ont révélé, fin août, avoir mis au point un procédé de stockage de l'énergie solaire sous forme d'hydrogène, au moyen de cellules…
lun 11 Juil 2016
La société française Webaxys vient d'inaugurer, dans la commune de Saint-Romain-de-Colbosc, près du Havre, le premier "green datacenter" de France. L'hébergeur de sites Internet a en effet lancé officiellement le 21 juin dernier un centre de données entièrement alimenté par des…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *