EDF vend sa filiale hongroise au groupe public ENKSZ EDF vend sa filiale hongroise au groupe public ENKSZ

EDF vend sa filiale hongroise au groupe public ENKSZ

Edf Demasz

L’énergéticien français EDF a annoncé mardi 6 décembre avoir signé un accord définitif pour la vente de sa filiale Demasz à l’entreprise publique ENKSZ, contrôlée par l’Etat hongrois. Une demie surprise compte tenu des rumeurs qui circulaient depuis le début d’année sur la volonté des autorités locales de renationaliser les fournisseurs d’énergie en Hongrie. 

Acteur majeur du marché hongrois de l’électricité depuis le début des années 1950, EDF Demasz est une société intégrée ayant des activités dans les secteurs de la distribution d’électricité, du développement et de la maintenance des réseaux (EDF DÉMÁSZ Hálózat), et de la commercialisation de l’électricité sur l’ensemble du territoire hongrois via les marques EDF Demasz pour les ménages et EDF Energia pour les professionnels. Elle fournit et distribue actuellement de l’électricité à près de 775.000 clients particuliers et professionnels et exploite un réseau de 32.320 kilomètres dans le Sud-Est de la Hongrie.

Lire aussi : Nucléaire Hongrois : la durée de vie d’un réacteur prolongée de 20 ans

L’acquisition de la filiale d’EDF  était largement attendue depuis que l’Etat hongrois avait annoncé en 2014 son intention de reprendre le contrôle du secteur énergétique et créé le groupe ENKSZ à cet effet. Cette société publique contrôlée par l’Etat a en effet pour objectif de défendre les intérêts nationaux dans le cadre du programme du gouvernement hongrois visant à réduire les coûts des entreprises de service public et à maintenir les tarifs publics à un niveau raisonnable pour les consommateurs dans les secteurs du gaz naturel, de l’électricité et du chauffage urbain.

L’opération, qui concerne la totalité du capital d’EDF Demasz et dont le montant n’a pas été précisé, sera soumise au contrôle hongrois des concentrations, à l’approbation de l’autorité hongroise de régulation du secteur de l’énergie, ainsi qu’à l’autorisation du ministère français de l’Economie, a indiqué EDF dans un communiqué.

Lire aussi : Centrale de Pècs : la plus grande centrale de cogénération d’Europe

Crédits photo : EDF

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 5 Mai 2015
Le 28 avril 2015, RTE a publié son « Bilan électrique et perspectives 2014 » pour la région Midi-Pyrénées. Avec ce document présenté chaque année, on peut apprendre que cette région possède aujourd’hui le deuxième plus grand parc de production d’électricité d'origine renouvelable…
mer 23 Nov 2016
Les sous-sols en tuffeau de la région de Saumur dans le Maine-et-Loire accueillent depuis le mois de juin dernier pour expérimentation plusieurs serveurs informatiques dans le cadre du projet Deep Data. L'objectif est de profiter de la fraîcheur ambiante des…
mer 5 Fév 2014
L’électricité en Belgique est l’une des plus chères en Europe. Le prix moyen du mégawattheure (MWh) atteint les 217,3 euros, selon les chiffres d’Eurostat du 1er semestre 2013. Ces tarifs élevés sont liés aux coûts de distribution, les deuxièmes plus importants…
mar 8 Juil 2014
L'Agence internationale de l'énergie (AIE) tire la sonnette d'alarme. Dans un rapport publié le mercredi 2 juillet dernier, elle pointe du doigt le gaspillage énergétique considérable résultant de l'inefficacité des appareils électroniques connectés. Un gaspillage de plus de 80 milliards…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *