Akuo Energy lance le chantier d'une centrale Cogénération Biomasse Akuo Energy lance le chantier d'une centrale Cogénération Biomasse

Akuo Energy lance le chantier d’une centrale Cogénération Biomasse dans le Doubs

centrale biomasse

Lundi 5 décembre dernier, Benoit Galland, directeur général d’Akuo Energy, premier producteur français indépendant d’énergies renouvelables, et Fady Gemayel, président directeur général de la papeterie Gemdoubs, ont posé la première pierre du chantier de construction de la centrale Cogénération Biomasse de Novillars, dans le Doubs. Cette nouvelle installation produira à la fois de l’électricité et de la vapeur renouvelable, répondant ainsi parfaitement aux enjeux de la transition écologique et énergétique.

Soutenue entre autres par la Caisse des dépôts et BpiFrance, la future centrale de Novillars sera dotée d’une capacité de 20 MW et d’une puissance thermique de 23,5 MWth. Elle produira de l’électricité revendue à EDF pendant 20 ans et alimentera en vapeur la papeterie Gemdoubs pour sa production de papier. Fonctionnant à partir d’une ressource bois énergie, dont le rendement sera maximisé, la centrale produira 153 GWh/an d’électricité verte, soit l’équivalent de la consommation annuelle de 105.600 personnes, et 215.000 tonnes de vapeur verte, initialement générées par la combustion d’énergies fossiles.

Lire aussi : La biomasse, une source d’énergie prometteuse

Le bois utilisé pour alimenter la centrale proviendra à 92% de Franche-Comté, marquant ainsi le souhait des parties prenantes de mettre en place un projet basé sur l’économie circulaire en circuit court et le développement économique local du territoire. « La centrale Cogénération Biomasse s’inscrit comme un véritable outil au service de la redynamisation du territoire, avec des effets favorables pour la compétitivité de la papeterie Gemdoubs (historiquement implantée dans la région) en termes de valorisation de la filière bois franc-comtoise et de création d’emplois« , explique le groupe Akuo Energy dans un communiqué publié lundi.

Ce projet, d’un budget estimé à 87 millions d’euros et dont la mise en service est programmée début 2019, avait été retenu par le Ministre en charge de l’énergie dans le cadre de l’appel d’offres biomasse CRE 4 lancé en juillet 2010. « La ville de Novillars pourrait également construire un réseau de chaleur pour chauffer certaines de ses infrastructures« , ajoute Akuo Energy.

Lire aussi : Calais développe son réseau de chaleur avec la biomasse

Crédits photo : Akuo Energy

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 29 Fév 2016
Une équipe de chercheurs de chez Microsoft travaille depuis trois ans sur un projet baptisé Microsoft Natick qui vise à déterminer la faisabilité technique d’un nouveau type de data center, capable d’être immergé pour de longues périodes au fond de…
lun 1 Août 2016
Le terme d'"énergie marine" désigne l'énergie renouvelable issue de l'environnement marin, soit l'exploitation des ressources naturelles des eaux de la mer et des océans. Les énergies marines permettent de produire de l'électricité verte grâce à la transformation de la matière marine…
jeu 30 Oct 2014
Après plus de cinq années de chantier et un investissement global de 16 millions d'euros, la centrale hydroélectrique du lac Mort dans l'Isère a finalement été redémarrée au début du mois de septembre par le Centre Unité de Production Alpes…
ven 11 Jan 2013
Le Syndicat des énergies renouvelables (SER) lance la marque France Solar Industry. Rassemblant tous les membres du syndicat qui sont spécialisés dans la production d’électricité photovoltaïque, cette marque aura pour but d’aider le solaire français à se vendre à l’étranger.…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *