Le producteur d'énergie renouvelable Quadran rachète Enel France - L'EnerGeek

Le producteur d’énergie renouvelable Quadran rachète Enel France

éolienne quadran

Le groupe français Quadran, énergéticien indépendant spécialisé dans les renouvelables, a officialisé dans un communiqué publié dimanche 4 décembre, le rachat du fournisseur d’électricité Enel France. Cette acquisition permettra à sa filiale Energies Libres, chargée de la commercialisation de l’électricité, d’enrichir ses compétences dans la fourniture d’énergie et d’augmenter son portefeuille clients de manière significative.

Quadran franchit un nouveau cap. La PME basée à Montpellier et spécialisée dans l’énergie renouvelable vient de racheter le groupe Enel France et son portefeuille de clients-grands comptes comprenant une centaine de grandes entreprises comme la RATP, Valeo ou Eiffage pour un total annuel de 2 térawattheures (TWh) d’électricité. Ces clients viendront donc s’ajouter au portefeuille clients d’Energies Libres qui rassemble déjà qui 2.000 clients professionnels de plus petite taille pour un volume vendu de 300 gigawattheures (MWh).

Lire aussi : Les renouvelables couvrent près de 20% de la consommation d’électricité en France

Avec cette acquisition, le chiffre d’affaires en année pleine de Quadran s’élèvera à 220 millions d’euros et ses effectifs à environ 250 collaborateurs. Mais au-delà des chiffres, c’est un modèle économique inédit et unique sur le marché que veut faire valoir le groupe Quadran. « Nous devenons ainsi le seul énergéticien indépendant intégré, présent dans la production d’énergie 100 % renouvelable, et capable de proposer de l’électricité, des services, une plate-forme d’agrégation, ou encore une offre d’autoconsommation« , explique Carole Lajous, directrice générale d’Energies Libres.

Le groupe Quadran opère sur les principales sources d’électricité verte : éolien, photovoltaïque, hydraulique, biogaz et biomasse. En 2015, l’entreprise avait renforcé ses fonds propres à hauteur de 45 millions d’euros, grâce notamment un investissement de Bpifrance. Elle espère via cette opération de rachat faire passer ses revenus dans la vente d’électricité de 150 millions d’euros aujourd’hui, à 200 ou 250 millions en 2020.

Lire aussi : Éolien flottant : des fermes pilotes bientôt développées par des PME françaises

Crédits photo : Quadran

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 27 Juin 2017
Saisie par des associations anti-éoliennes, la Cour administrative d'appel de Nantes a rejeté, mercredi 21 juin 2017, l'ensemble des recours visant à faire annuler l'autorisation d'exploiter un parc de 83 éoliennes en mer au large de Fécamp et d'Etretat (Seine-Maritime),…
mar 18 Nov 2014
Pariant sur le développement et les perspectives prometteuses des énergies marines renouvelables, la société française Geps Techno cherche aujourd'hui à exploiter le gisement énergétique énorme que sont les océans de manière économiquement viable et respectueuse de l'environnement. Baptisé MLiner, son…
jeu 16 Mai 2013
Première mondiale à Toulouse. La municipalité de la ville rose annonce l’installation du premier lampadaire à concentration solaire. Doté de la technologie solaire à concentration à rendement accru et muni d’un dispositif de suivi automatique du soleil, ce lampadaire à…
mar 11 Avr 2017
Dans un nouveau rapport publié jeudi 6 avril 2017, le Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE) tempère l'effet, à première vue négatif, d'une baisse des investissements dans le secteur des énergies renouvelables en 2016. Compte tenu du nouveau record…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *