La facture énergétique des ménages français a baissé en 2015 La facture énergétique des ménages français a baissé en 2015

La facture énergétique des ménages français a baissé en 2015

Si la précarité énergétique est en hausse ces dernières années en France selon le dernier bilan de l’ONPE (Observatoire national de la précarité énergétique), les dépenses moyennes consacrées à l’énergie par ménage ont quant à elle diminué de 2,9% en 2015. Une évolution temporaire qui s’explique principalement par la contraction des cours pétroliers et la baisse des prix des carburants qui en a résulté.

Selon le « Bilan énergétique de la France pour 2015 » publié mardi 29 novembre par le ministère de l’Environnement et de l’Energie, les ménages français ont dépensé l’année dernière en moyenne 2.861 euros pour couvrir leurs besoins énergétiques (allant du transport au logement) contre 2.947 euros en 2014, soit 2,9% de moins sur un an. Un recul essentiellement imputable « à la baisse des dépenses en carburant (-9,3%), les dépenses en énergie domestique ayant augmenté de 2,1% sur la même période« , précise le ministère dans son rapport.

Lire aussi : Gaz et électricité : l’impact du froid sur les factures des ménages

Cette augmentation des dépenses pour le logement (estimées en moyenne à 1.681 euros par ménage) s’explique notamment par une hausse de la consommation liée à des températures en 2015 légèrement inférieures à celles de l’année précédente. A l’échelle nationale, la consommation finale d’énergie primaire du pays a elle aussi progressé de 1,6% en 2015, principalement en raison de ces températures plus froides. « Cette hausse est en premier lieu portée par le gaz, dont la consommation est très sensible au climat. La consommation d’énergies renouvelables et, dans une moindre mesure, celle de pétrole, progressent également. La consommation de charbon, à l’inverse, continue à décliner« , selon le rapport.

La chute des cours du pétrole a permis à la France de réduire sa facture énergétique de près de 28% (soit à 39,7 milliards d’euros) en 2015. Cette facture énergétique « équivaut désormais à 1,8% du produit intérieur brut, contre 2,6% en 2014 et plus de 3% entre 2011 et 2013« , indique le bilan du ministère.

Lire aussi : Les tarifs réglementés du gaz augmenteront de 2,6% en décembre

Crédits photo : EDF

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 3 Jan 2017
Pour ses derniers vœux, à quatre mois de la présidentielle, François Hollande a voulu rappeler les points positifs de son quinquennat et la conclusion historique d'un accord international sur le climat. Insistant sur "l'impérieuse nécessité" de poursuivre les efforts de la…
mar 29 Oct 2013
EDF a lancé lundi le projet de réseau intelligent «  Smart Electric Lyon ». Pendant quatre ans, ce programme va permettre d’expérimenter de nouvelles technologies de l’information et de la communication dans le but de mesurer leur impact en termes d’économies…
ven 27 Jan 2017
La Commission de régulation de l'énergie (CRE) a approuvé dans une délibération publiée mercredi, un nouveau projet d'interconnexion électrique entre la France et la Grande-Bretagne, dont la mise en service est prévue fin 2020 afin d'augmenter les capacités d'échange entre…
jeu 26 Sep 2013
La production d’électricité du Nigeria provient essentiellement des énergies fossiles, avec le gaz naturel comme combustible le plus utilisé. En 2011, les centrales thermiques ont ainsi fourni environ 80% de la production électrique du pays. Les centrales hydrauliques apportaient quant…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *