Les voitures électriques et thermiques pourraient faire jeu égal d'ici 2024 Les voitures électriques et thermiques pourraient faire jeu égal d'ici 2024

Les voitures électriques et thermiques pourraient faire jeu égal d’ici 2024

voiture électrique

Stigmatisées pour leur prix élevé, leur faible autonomie et le manque de stations de recharge à l’échelle nationale, les voitures électriques connaissent pourtant un développement encourageant. Les progrès technologiques actuels permettent de pallier ces inconvénients et de produire des modèles toujours plus compétitifs. A tel point que les voitures électriques pourraient surpasser les voitures à moteurs thermiques dès la prochaine décennie selon une étude européenne publiée cette semaine.

Rouler en voiture électrique coûtera bientôt moins cher que rouler avec une voiture à essence. C’est en tous cas ce qu’affirme le Beuc (association européenne de défense des consommateurs) dans une étude publiée lundi 28 novembre dernier. Selon ses conclusions, les coûts moyens associés à l’achat et à l’utilisation des voitures équipées de moteurs thermiques et électriques seraient amenés à converger au cours de la prochaine décennie (2020-2030).

« D’ici à 2024, le coût total de possession (achat et fonctionnement, NDLR) moyen d’une voiture électrique pourrait égaler celui d’une voiture à essence sur le Vieux continent« , assure le Beuc. Dans le cas des voitures diesel, les courbes se croiseraient en 2030. « En outre, d’ici 2030, toutes les motorisations, sauf celles fonctionnant avec des piles à combustible à hydrogène, coûteront moins cher à acquérir et à faire rouler sur quatre ans qu’une voiture à essence de 2015« , ajoute l’association.

Lire aussi : La voiture électrique : réelle solution dans un avenir proche

Si un tel scénario est difficile à imaginer à l’heure actuelle compte tenu des prix encore très élevés des véhicules électriques, le Beuc estime que d’importantes économies seront obtenues grâce à la réduction des coûts des motorisations de pointe. C’est notamment le pari de nombreux constructeurs automobiles dont l’américain Tesla qui construit actuellement une usine géante de batteries dans l’ouest des Etats-Unis afin de bénéficier des économies d’échelle.

Lire aussi : Production de batteries : une filière industrielle européenne encore balbutiante

 

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 16 Avr 2015
Accélérer le développement des réseaux électriques intelligents, les fameux "smart grids", dans les collectivités territoriales. C'est un des objectifs prioritaires des ministères de l'Énergie et de l'Économie dans le cadre de la transition énergétique et de la croissance verte. Afin…
dim 31 Jan 2016
Longtemps stigmatisées pour leur déperdition d'énergie en comparaison aux ampoules Led plus économes, les ampoules à filament pourraient bien revenir sur le devant de la scène. Une étude réalisée par des scientifiques américains démontre en effet comment recycler la lumière…
mer 10 Juin 2015
Les trois lauréats du prix EDF Pulse sont désormais connus. Il s’agit de Damae, de Voss et d’Energiestro. Le premier est un système d’imagerie médicale permettant de réduire le recours à la biopsie (et donc la formation de cicatrices) pour diagnostiquer…
mar 3 Jan 2017
Et si vous pouviez dire adieu à vos problèmes de batteries ? C’est bien ce que vous propose un jeune scientifique en herbe biélorusse et sa nouvelle invention, une batterie portative et rechargeable par les mouvements de rotation de votre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *