Le salon Pollutec met l'énergie à l'honneur à Lyon jusqu'au 2 décembre Le salon Pollutec met l'énergie à l'honneur à Lyon jusqu'au 2 décembre

L’énergie à l’honneur au salon Pollutec de Lyon

pollutec

Programmé tous les deux ans et axé sur les services à l’environnement (eau, déchets, pollution, énergie), le salon Pollutec a ouvert ses portes mardi 29 novembre à Lyon. Il rassemble cette année jusqu’au 2 décembre plus de 2.200 exposants, dont plus d’un quart d’entreprises étrangères, qui aborderont pour une large part les grands enjeux énergétiques actuels et les dernières innovations en la matière.

Dédié à l’innovation durable et à la croissance verte, Pollutec accueille cette année un grand nombre d’acteurs du secteur énergétique soucieux d’innover et de révolutionner notre système de production et de consommation. « A Pollutec, on mise sur les innovations pour montrer le dynamisme de l’économie verte« , explique Stéphanie Gay-Torrente, directrice de Pollutec. « On a une édition assez stable mais avec, à l’intérieur des secteurs, des évolutions, et notamment une hausse de 20% de participation dans l’énergie (…) avec la valorisation énergétique des déchets, les énergies renouvelables ou l’efficacité énergétique« , ajoute-t-elle.

Lire aussi : Olivier Ken évoque l’innovation énergétique sur les marchés

Le secteur de l’énergie durable est en effet porté par la montée en puissance de la loi sur la transition énergétique qui ouvre des opportunités en renforçant les objectifs et les contraintes en matière de sources et de consommation d’énergie. Résultat, la 27ème édition du salon Pollutec propose de nombreux forums permettant aux collectivités, entreprises et agriculteurs de faire le point sur l’actualité réglementaire, technique et technologique en matière d’énergie. Des thèmes variés sont abordés à cette occasion comme les freins et leviers à l’innovation en matière d’énergie, la valorisation/transformation énergétique (déchets, fumées, intégration dans les réseaux de gaz, etc.), la performance énergétique des bâtiments ou la régulation énergétique, etc.

Le ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer est également présent sur le stand de l’Ademe où sont présentées quatre de ses politiques phares : la transition énergétique, la loi relative à la reconquête de la biodiversité, la politique climatique et la Green Tech verte. Des start-up soutenues par le ministère et sont également présentes sur son propre « hub de l’Innovation ». « Elles y présenteront leurs réalisations innovantes les plus remarquables au service de la transition écologique et énergétique« , explique le ministère dans un communiqué.

Lire aussi : Technologies propres : les efforts en R&D insuffisants selon l’AIE

Crédits photo : Pollutec

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 16 Mai 2013
Huit centrales photovoltaïques ont été installées sur la toiture de bâtiments neufs en Aquitaine. Elles sont d’une puissance unitaire de 100 kWc, et produiront 975.470 kWh par an. Elles ont été mises en service par Cap Vert Énergie, un producteur…
ven 9 Juin 2017
Avec le développement technologique des différents types d’énergies renouvelables, la transition énergétique est désormais bien engagée. Toutefois, un point noir subsiste : la question du stockage de l’énergie. Cette problématique est notamment cruciale en ce qui concerne l’énergie solaire, dont l’intermittence…
mar 4 Juil 2017
S’ils ont tous salué avec enthousiasme la nomination de Nicolas Hulot au ministère de la Transition écologique et solidaire en mai 2017, les professionnels des filières renouvelables n’entendent pas pour autant relâcher la pression sur le gouvernement. En effet, la…
jeu 26 Mar 2015
La politique énergétique du Costa Rica est souvent désignée comme un exemple à suivre en matière de respect de l'environnement : cette République est notamment le pays d'Amérique centrale qui affiche le mix électrique le moins carboné grâce à l'importante part…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *