EDF teste un nouveau système de stockage d'énergie EDF teste un nouveau système de stockage d'énergie

EDF teste un nouveau système de stockage d’énergie par volant d’inertie

EDF a annoncé jeudi le lancement d’un projet innovant de stockage pour réseaux électriques intelligents (smart grids) en collaboration avec la société allemande Stornetic . Ce projet vise à confronter la performance d’une technologie de stockage par volant d’inertie aux exigences d’un réseau électrique moderne.

Bien que très prometteuses, les énergies renouvelables, caractérisées par leur caractère intermittent, ne pourront poursuivre leur développement à grande échelle sans l’application de technologies adaptées aux exigences des réseaux. Le stockage de l’énergie produite permettant de lisser la production d’électricité, l’enjeu qu’il représente est crucial pour les acteurs énergétiques du monde entier. Le groupe français EDF ne déroge pas à la règle et développe au sein de son département Recherche & Développement (R&D) des solutions innovantes dédiées à la gestion des systèmes électriques. Il s’est associé pour cela au groupe allemand Stornetic qui conçoit, produit et industrialise des systèmes de stockage d’énergie.

Lire aussi : « Le stockage électrique c’est le graal » d’après Jean-Paul Chabard

« Nous sommes très enthousiastes à l’idée de tester la technologie Stornetic, une solution de stockage prometteuse, et d’évaluer ses performances pour différentes applications comme le réglage de fréquence ou le lissage de la production issue de sources renouvelables intermittentes« , a déclaré Etienne Brière, Directeur du Programme ENR et stockage de la R&D d’EDF. Les deux groupes prévoient notamment de tester le système « DuraStor » de Stornetic d’ici le mois de juin 2017 au sein du laboratoire de recherche d’EDF « Concept Grid » située aux Renardières, à Moret-sur-Loing près de Paris (Seine-et-Marne).

Cette technologie offre la possibilité de transformer de l’énergie électrique en énergie cinétique et de la stocker. Elle est conçue pour assurer plus de 1.000.000 cycles de charge/décharge et conserver sa pleine capacité sur toute sa durée de vie. Elle combine les avantages du stockage mécanique d’énergie, tels que la robustesse et l’endurance, tout en restant modulaire et facile à installer. « Le dispositif fonctionne de façon purement mécanique – sans utiliser de produits chimiques – et semble idéal pour développer le stockage d’énergie de courte durée au sein de réseaux locaux ou de microgrids« , précise le communiqué.

Lire aussi : Le premier parc éolien de France avec stockage inauguré en Guadeloupe

Crédits photo : Stornetic

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 23 Nov 2015
Dans son rapport annuel, l’Agence Internationale de l’Energie affirme que la demande mondiale d'énergie va augmenter de 30% d'ici à 2040. A l’origine de cette hausse de la consommation, la publication évoque la croissance chinoise et indienne. Si ce scénario se…
dim 22 Nov 2015
Au cours du conseil des ministres du 18 novembre, plusieurs précisions ont été apportées sur la Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC). Des « budgets carbone » ont en effet été fixés secteur par secteur, tout en validant les orientations pratiques pour atteindre…
mer 18 Nov 2015
Du 30 novembre au 11 décembre, Paris organise la COP21 : la grande conférence pour le climat des Nations Unies. Mais depuis la vague d’attentats du 13 novembre, l’organisation du rassemblement dans la capitale française fait débat. Si Laurent Fabius et…
mer 21 Sep 2016
La start-up suisse Insolight, filiale de l'EPFL, a développé un prototype de panneaux solaires qui affichent un rendement de 36,4 %, soit deux fois plus que les modèles de panneaux solaires traditionnels en vigueur à l'heure actuelle. Composée de cellules…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *