Total prépare son retour en Iran - L'EnerGeek Total prépare son retour en Iran - L'EnerGeek

Total prépare son retour en Iran

Le groupe pétrolier français va revenir en Iran avec notamment l’intention de diriger le projet de développement de la phase 11 du champ gazier de South Pars. Total a effectivement indiqué qu’il avait déjà signé un protocole d’accord avec la compagnie nationale iranienne, information confirmée par le ministère du Pétrole.

Interrogé lundi au sujet de ce chantier, le PDG de Total, Patrick Pouyanné, avait déclaré que « nous avons un intérêt pour l’Iran, nous avons développé dans le passé des phases de South Pars et nous avons naturellement engagé des discussions sur le sujet. Je serais heureux que Total soit la première compagnie occidentale à signer un accord avec l’Iran ». Aujourd’hui, l’information est confirmée par l’entreprise française comme par les autorités locales, même si le ministère précise que « la signature d’un accord final pourrait prendre encore six mois ».

Le scénario envisagé actuellement permettrait à Total d’obtenir 50,1 % des parts, tandis que CNPC (China National Petroleum Corporation) en détiendrait 30 %, et que la compagnie iranienne Petropars en possèderait 19,9 %. Le développement de la phase 11 est par ailleurs prévu en deux étapes ; la première prévoit des constructions estimées à 2 milliards de dollars (2 plateformes et 30 puits), pour produire ensuite 370.000 barils équivalent pétrole par jour.

Alors que le magazine Challenges souligne que cette entente a été passée de gré à gré, la journaliste des Echos Anne Feitz rappelle que d’autres appels d’offres sont en cours jusqu’au 17 novembre, les projets retenus devant être connus le 7 décembre. Enfin, même si ce premier partenariat ne préfigure pas des résultats des futurs contrats, le PDG français Patrick Pouyanné paraissait néanmoins confiant pour affirmer que « l’Iran pourrait devenir demain un de nos grands pays. Au même titre que la Russie, Abu Dhabi, le Qatar, l’Angola, le Nigéria et la Norvège ».

Lire aussi : Siemens signe un contrat énergétique en Iran

Crédit Photo : @En.Trend.AZ

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
Aperçu de la production énergétique française par filière depuis 2012 et nette prédominance du nucléaire dans le mix énergétique français. Source: https://opendata.rte-france.com
lun 30 Jan 2017
Confronté à une instabilité électrique récurrente qui impose des délestages quotidiens, l'Irak consolide progressivement son approvisionnement énergétique. Le gouvernement a signé en ce sens, le 26 janvier dernier, un contrat d'un milliard de dollars avec le groupe américain GE pour la construction de…
mar 3 Juin 2014
Issu de la collaboration entre le constructeur/exploitant de datacenters Choreus et le groupe Gaz réseau Distribution France (GrDF), le premier datacenter européen alimenté exclusivement au gaz naturel devrait voir le jour sur le site d’Aubergenville en Ile-de-France. La technologie trigénération…
lun 18 Avr 2016
Au cours de la visite de François Hollande en Egypte, plusieurs protocoles d’accord ont été signés pour le secteur énergétique. Ainsi, le groupe EDF Energies Nouvelles devra notamment développer les éoliennes et le solaire, tandis qu’Engie s’occupera aussi de gaz…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *