Capgemini souhaite améliorer les capacités de stockage d’électricité - L'EnerGeek Capgemini souhaite améliorer les capacités de stockage d’électricité - L'EnerGeek

Capgemini souhaite améliorer les capacités de stockage d’électricité

Le 28 octobre, Capgemini a publié les conclusions de la 18ème édition de l’étude annuelle réalisée par son Observatoire des Marchés Européens de l’Energie (OMEE). Ce document propose notamment d’améliorer les capacités de stockage de l’électricité pour permettre aux énergies renouvelables de poursuivre leur développement.

Pour répondre à ses objectifs climatiques, l’Union européenne développe massivement les énergies renouvelables. A la suite de la COP21, elle devra effectivement assurer « 40% de réduction des GES à l’horizon 2030 ».

Dans ce contexte, le responsable du secteur Energie & Utilities chez Capgemini, Perry Stoneman, affirme que « le rythme de développement des énergies renouvelables est dicté (…)  sans prise en compte des besoins d’équilibrage des réseaux ni des caractéristiques de la consommation ». Toujours selon ce dernier, il faut désormais « accélérer le développement de technologies qui permettront de déployer des systèmes de stockage compétitifs (par batteries par exemple) permettant d’optimiser l’usage de l’électricité produite ».

Depuis 2004, on apprend par ailleurs que « les investissements dans les renouvelables en Europe ont atteint 750 milliards d’euros ce qui représente un quart des investissements mondiaux alors que l’Europe ne représente que 7% de la population mondiale ». Pour autant, l’experte du secteur Energie et Utilities chez Capgemini, Colette Lewiner, assure que « des efforts supplémentaires en R&D et en industrialisation sont nécessaires ».

Plusieurs réformes sont notamment préconisées. C’est notamment le cas pour le système de subvention des énergies renouvelables, devenues matures, mais aussi pour le modèle d’affaires des Utilies, afin de « réaliser les gains de productivité, d’améliorer leur rentabilité et de devenir plus innovants et agiles ».

Enfin, les auteurs du document estiment que « les gestionnaires de réseaux de distribution ont de plus en plus un rôle central dans le fonctionnement du marché », particulièrement pour ce qui concerne l’évaluation « des technologies de stockage de l’électricité qui contribuent à l’équilibrage du réseau ».

Lire aussi : L’Observatoire Capgemini évoque la transformation du secteur de l’énergie

Crédit Photo : @Capgemini 

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 7 Oct 2013
Cet hiver, le gestionnaire du réseau haute tension français RTE va à nouveau mettre en place son dispositif de gestion des pics de consommation. Cette année pas moins de 5 opérateurs participent, portant à 70 MW la puissance mobilisable par…
mer 3 Juil 2013
Vendredi dernier a été inauguré le projet « Smart Grid Vendée » qui vise à tester pendant cinq ans plusieurs solutions pour transformer le réseau électrique actuel en réseau intelligent. Jusqu’en 2017 près de 28 millions d’euros seront investis dans cette expérimentation…
lun 1 Fév 2016
A partir d'aujourd'hui, et ce pendant six semaines, l'école d'ingénieurs Mines ParisTech diffuse une série de cours en ligne intitulés "Problèmes Énergétiques Globaux (P.E.G)", et contribue ainsi à l'essor des MOOC en France. (suite…)
jeu 25 Juin 2015
Alors que l'électrification du continent africain et de nombreuses régions encore isolées ne progresse guère ces dernières années, voilà une innovation qui pourrait bien bouleverser la vie de nombreux écoliers toujours privés de lumière. Le "Repurpose Schoolbalgs" (cartable à double…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *