"Un monde fondamentalement nouveau pour l'industrie énergétique" - L'EnerGeek "Un monde fondamentalement nouveau pour l'industrie énergétique" - L'EnerGeek

« Un monde fondamentalement nouveau pour l’industrie énergétique »


Organisé du 9 au 13 octobre à Istanbul (Turquie), le 23e Congrès mondial de l’énergie s’est intéressé à l’avenir du secteur. Parallèlement à une transformation de la production d’énergie, le cabinet Accenture Strategy et l’institut Paul Scherrer tablent sur une hausse de la consommation énergétique au cours des prochaines décennies.

En présence de plusieurs chefs d’Etat et de ministres de l’énergie, le 23ème Congrès mondial de l’énergie a évoqué les enjeux du secteur pour les prochaines années. Plusieurs énergéticiens ont participé à l’évènement ; parmi eux Total, Engie et EDF, mais aussi General Electric Power ou encore Siemens AG.

Dans un rapport présenté pour l’occasion, on pouvait constater que la part des énergies renouvelables a fortement progressé au sein du mix énergétique. Ainsi, alors que l’éolien assurait 0,22 % de la consommation d’énergie primaire en 2005, elle représentait 1,44 % de la demande en 2015. A noter que l’hydroélectricité assure actuellement 75 % de la production des énergies renouvelables.

energy_wec

Si les chiffres restent modestes, la tendance n’en est pas moins significative. D’ailleurs, pour le président exécutif des Scénarios au Conseil mondial de l’énergie, Ged Davis, « il est clair que nous traversons une grande transition qui va créer un monde fondamentalement nouveau pour l’industrie énergétique ».

D’autres enseignements sont également à retenir de cette rencontre internationale. Selon le cabinet Accenture Strategy et l’institut Paul Scherrer, « la demande électrique mondiale devrait encore doubler d’ici à 2060 ». Enfin, d’après le directeur général d’Accenture Strategy, Nuri Demirdoven, le pic de la demande en pétrole interviendrait seulement entre 2035 et 2045.

Lire aussi : L’UE voit sa consommation d’énergie baisser de 6,35 %

Crédit Photo : @WEC

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 4 Mar 2014
Alors que la filière éolienne offshore commence à se constituer en France, le besoin de navires capables d'assurer tout le processus d’installation des éoliennes marines se fait ressentir. Les futurs chantiers français créent par conséquent un véritable marché en Manche et dans l’océan Atlantique.…
jeu 6 Juin 2013
La centrale Shams 1 ("shams" signifie soleil en arabe) a ouvert en mars 2013 aux Émirats Arabes Unis (EAU). Elle se situe dans une région désertique, à 120 km au sud-ouest de la capitale Abou Dhabi. Elle s’étend sur une…
mer 12 Avr 2017
La Californie a produit pour la première fois, au mois de mars dernier, près de 40% de son électricité grâce à son énergie solaire. Un record pour cet état de l'ouest des Etats-Unis qui n'est toutefois pas dénué d'effets pervers…
jeu 12 Jan 2017
Malgré des sécheresses à répétition qui fragilisent son fort potentiel hydroélectrique et plongent régulièrement le pays dans de graves crises énergétiques, la Zambie poursuit le développement de l'énergie hydraulique. Le gouvernement cherche actuellement à mobiliser des fonds dans le cadre…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *