La Commission de régulation de l'énergie s'inquiète pour son expertise - L'EnerGeek

La Commission de régulation de l’énergie s’inquiète pour son expertise


Une proposition de loi veut restreindre le rôle de certains commissaires au sein des autorités administratives indépendante (AAI). Le texte concerne notamment la Commission de régulation de l’énergie (CRE), qui redoute de voir son expertise sur les problématiques énergétiques et environnementales amoindrie.

La CRE a été créée en mars 2000 pour surveiller le marché de l’énergie. Depuis, selon l’article L 133-6 du code de l’énergie, ses membres « exercent leurs fonctions en toute indépendance et en toute impartialité ». Pourtant, malgré cette disposition, une proposition de loi serait actuellement à l’étude afin d’empêcher certains commissaires de prendre part à certaines décisions.

En effet, les membres des collèges du gendarme de l’énergie ne pourront pas statuer, dès lors que « dans les trois années précédentes, ils ont exercé des fonctions ou détenu des actions » d’une entreprise du secteur de l’énergie ou de l’environnement. Une mesure qui vient s’ajouter à celles prévues dans le cadre de la loi sur la Nouvelle Organisation des Marchés de l’Électricité (loi NOME) de 2010 (interdiction d’exercer une activité dans le secteur pendant trois ans à l’issue du mandat) et par la loi sur la transparence de 2013 (déclaration de patrimoine).

Le texte à l’étude génère pourtant des craintes au sein de la CRE, qui souhaite défendre ses capacités d’expertise. Frédéric de Monicault, journaliste au Figaro, rapporte certaines de ces inquiétudes : « Nous travaillons sur des problématiques complexes, qui mêlent des volets industriels, économiques, juridiques, sociaux ou encore financiers, pense-t-on dans l’entourage du gendarme de l’énergie. Il est important que le collège dispose en son sein d’une forte expertise sectorielle, pour que la CRE puisse jouer efficacement son rôle dans les mutations du paysage énergétique. »

Lire aussi : La CRE confirme la baisse des tarifs de l’électricité

Crédit Photo : @Debate.tse-fr.eu

Rédigé par : lucas-goal

mer 9 Août 2017
Destinée à éviter les rattrapages tarifaires trop importants pour les consommateurs, la loi de 2016 relative à la facturation de l’électricité et du gaz naturel interdit les rattrapages de plus de quatorze mois. Une disposition qui ne serait malheureusement pas…
lun 18 Fév 2013
Malgré un contexte économique morose, le groupe EDF va recruter 6.000 personnes en 2013. De grandes opérations d’investissement comme la modernisation du réseau électrique ou les projets au Royaume-Uni permettent au groupe de figurer parmi les plus importants recruteurs de…
lun 11 Déc 2017
La Commission européenne a rendu public, fin novembre 2017, une liste de nouveaux « projets d'intérêt communs » dans le secteur de l'énergie, destinés à encourager le développement rapide des interconnexions électriques entre pays membres de l'Union européenne. Ces projets,…
mar 16 Juin 2015
Le projet SOLENN (Solidarité énergie innovation), premier projet de smart grid en Bretagne officiellement présenté au mois de févier dernier, vise à proposer aux usagers des outils pour mieux maîtriser leur consommation et aider la collectivité à garantir un approvisionnement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *