Vincent Balès veut relancer les énergies marines renouvelables - L'EnerGeek Vincent Balès veut relancer les énergies marines renouvelables - L'EnerGeek

Vincent Balès veut relancer les énergies marines renouvelables

emrSur son blog Médiapart, le directeur général de wpd offshore France, Vincent Balès, vante le potentiel de développement des énergies marines renouvelables en France et en Europe. Toutefois, afin d’optimiser leur exploitation, l’industriel adresse plusieurs propositions aux pouvoirs publics visant à renforcer le poids de la filière au sein du mix énergétique tricolore.

En partant du constat que la France dispose du deuxième espace maritime mondial, le spécialiste des EMR s’étonne des objectifs fixés par la loi relative à la transition énergétique. En s’appuyant notamment sur les prévisions de l’Ademe et sur les travaux réalisés par Jean-Louis Borloo lors du Grenelle de l’Environnement, il estime que les ambitions du gouvernement sont bien inférieures au potentiel de cette énergie verte.

Bien qu’il plaide pour un mix énergétique diversifié, le DG d’un des leaders européens de l’éolien terrestre et maritime affirme également que « les nouveaux objectifs de développement des EMR sont bien en deçà de nos gisements nationaux (inférieurs à 10 % du gisement) ». D’ailleurs, il souligne que le ministère de l’Environnement a lui-même reconnu que « le rythme de développement actuel des énergies renouvelables en France est insuffisant pour atteindre l’objectif officiel de 23 % de la consommation en 2020 ».

Afin de renforcer le dynamisme industriel de la France et d’aider le pays à tenir ses engagements climatiques, l’énergéticien réclame « une impulsion forte » de l’Etat, mais dresse aussi plusieurs propositions. D’abord, il suggère de « finaliser au plus vite la planification de l’usage maritime » et de « donner la visibilité suffisante aux acteurs de ces filières pour investir et innover ». Enfin, il préconise surtout de « revoir les procédures administratives trop complexes en s’inspirant de nos voisins européens ».

Lire aussi : Cherbourg désignée capitale mondiale des énergies marines renouvelables en 2018

Crédit Photo : @ecoco2

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 11 Juin 2014
La première centrale solaire équipée de la technologie de batterie en flux redox a été inaugurée le 23 mai dernier dans la ville de Turlock en Californie. Développé par la société américaine Enervault, ce dispositif permet de stocker de l'énergie…
jeu 2 Mar 2017
Consacré par la loi de transition énergétique comme une filière stratégique, le secteur de l'énergie solaire français devrait bel et bien favoriser la croissance verte et contribuer à mettre en place un nouveau modèle énergétique décarboné à la fois compétitif…
jeu 28 Jan 2016
Depuis quinze ans, Sup de Co La Rochelle donne la priorité à la formation et à la recherche dans le développement durable et l’environnement. Afin de poursuivre dans cette direction, l’école s’est associée au groupe EDF, « acteur clé de la…
mer 15 Mai 2013
Considérées comme des phénomènes météorologiques destructeurs, les tornades ne paraissent pas en mesure de produire de l’électricité. Ce n’est pas l’avis de Louis Michaud, inventeur canadien, qui a décidé de transformer l’énergie de tourbillons artificiels en électricité. Le constat de…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *