Hinkley Point : "Nous avons toujours dit que les centrales nucléaires joueraient un rôle important" - L'EnerGeek Hinkley Point : "Nous avons toujours dit que les centrales nucléaires joueraient un rôle important" - L'EnerGeek

Hinkley Point : « Nous avons toujours dit que les centrales nucléaires joueraient un rôle important »

epr-hinkleypointJeudi 29 septembre, Jean-Marc Ayrault s’est rendu à Londres à l’occasion de la signature de l’accord d’investissement pour le projet de centrale nucléaire à Hinkley Point. Avec son partenaire chinois CGN, EDF va désormais pouvoir lancer la construction de deux EPR en Grande Bretagne, pour une mise en service prévue fin 2025.

En déplacement dans la capitale britannique, le chef de la diplomatie française, Jean-Marc Ayrault, a pu célébrer la signature d’un important contrat pour l’industrie nucléaire. A cette occasion, il a notamment pu rencontrer son homologue Boris Johnson, ainsi que le secrétaire d’Etat à l’énergie, Greg Clark. Ce dernier en a profité pour souligner l’attachement de son pays à la solution nucléaire : « nous avons toujours dit que des centrales nucléaires comme Hinkley joueraient un rôle important ».

Lire aussi :  Hinkley Point : le patron d’EDF Energy fait toujours confiance à son partenaire chinois

Le projet de 18 milliards de livres (21 milliards d’euros) va notamment conforter la place de l’atome dans le mix énergétique européen et mondial. La centrale fournira 7 % des besoins britanniques en électricité à partir de 2025, tandis qu’à l’issue de ce chantier, deux autres EPR pourraient être construits à Sizewell.

Pour le PDG d’EDF, Jean-Bernard Lévy, cette étape marque donc l’aboutissement d’une longue période de négociation mais surtout le début d’une aventure exaltante. En effet, l’industriel tricolore doit non seulement installer l’EPR dans le paysage énergétique européen tout en confirmant l’excellence de la filière française : « Nous sommes très heureux de cette signature définitive. Je suis conscient du fait que c’était une longue phase de préparation, mais je suis persuadé qu’on sait démontrer qu’une fois les objectifs fixés, nous pouvons les tenir ».

Lire aussi : Grande-Bretagne : après Hinkley Point, deux autres EPR à Sizewell ?

Crédit Photo : @EDF

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 23 Sep 2014
Plus de 5.600 milliards de mégots (soit près de 800.000 tonnes) sont rejetés par les fumeurs du monde entier chaque année. A l'intérêt environnemental évident que représente leur recyclage, des scientifiques de Corée du Sud viennent de rajouter un intérêt…
ven 6 Mai 2016
L'aléatoire est une variable que les scientifiques affectionnent rarement. Et pourtant, certaines des plus grandes découvertes scientifiques sont le fruit du plus grand des hasards : la création du kevlar, du four micro-ondes ou de l'imprimante à jet d'encre en…
ven 1 Avr 2016
L'ANCRE (Alliance nationale de coordination de la recherche pour l'énergie), composée du CEA, de l’IFPEN, de l'INRA et de l’Irstea, vient de publier une étude stratégique sur le potentiel de développement, en France, des filières de production d'énergie à partir…
ven 16 Oct 2015
A seulement quelques semaines de la conférence internationale sur le climat de Paris, la Chine a dévoilé fin septembre son ambition d'appliquer au niveau national dès 2017 un nouveau système de plafonnement et d'échange de droits d'émissions de gaz à…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *