Areva détaille le calendrier de sa restructuration - L'EnerGeek Areva détaille le calendrier de sa restructuration - L'EnerGeek

Areva détaille le calendrier de sa restructuration

Newco ArevaA la fin du mois d’août, le conseil d’administration d’Areva a annoncé la tenue d’une assemblée générale extraordinaire le 3 novembre prochain. Au cours de cette réunion, le géant du nucléaire a l’intention de faire valider son plan de restructuration, tandis qu’il réunira ses créanciers le 19 septembre.

Dans un communiqué de presse publié le 30 août, l’énergéticien a confirmé le lancement du « processus de transfert des activités du cycle du combustible nucléaire vers NewCo ». Cette étape, déjà planifiée dans sa feuille de route 2016-2020, devrait notamment permettre à l’entreprise de bénéficier d’une augmentation de capital de 5 milliards d’euros. La société New Areva Holding  pourrait alors récupérer 3 milliards d’euros et porter sa valorisation à 2 milliards d’euros.

Toutefois, le groupe précise qu’au préalable il réunira ses créanciers obligataires en assemblée générale le 19 septembre prochain. Ils devront alors valider le transfert de leurs financements sur Newco, soit « 4,8 milliards d’euros de dette obligataire s’étalant jusqu’en 2024 » selon la journaliste des Echos Véronique Le Billon. Par ailleurs, le communiqué indique également que ces opérations seront effectives « sous réserve de l’accord de la Commission européenne, au titre de la règlementation sur les aides d’Etat ».

Dans ces conditions, la nouvelle structure table sur une marge d’excédent brut d’exploitation (Ebitda) comprise entre 22 % et 25 % à l’horizon 2020. A la suite de la publication de ces informations, l’agence de notation financière Standard & Poor’s a décidé d’attribuer à Newco un B+ comme note préliminaire, affirmant cependant que cette évaluation pourrait être revue à la hausse de plusieurs crans si le plan annoncé par l’entreprise était adopté et respecté.

Lire aussi : Le démantèlement d’Areva relance-t-il le nucléaire français ?

Crédit Photo : @Reuters

Rédigé par : lucas-goal

lun 25 Jan 2016
Interrogée par le député écologiste Denis Baupin, la ministre de l’Energie, Ségolène Royal, a expliqué qu’EDF devait devenir «l’opérateur majeur de la transition énergétique». Pour y parvenir, le journaliste Vincent Giret souligne « les transformations inédites dans l’histoire de l’entreprise » réalisées par  le…
jeu 11 Avr 2013
Le groupe « Sortir du nucléaire » a vu son recours contre des travaux devant être réalisés à la centrale de Fessenheim rejeté par le Conseil d’Etat. Ces travaux, qui consistent à renforcer le radier du réacteur 1 (le radier est une…
mer 20 Mai 2015
A la suite de l'accident nucléaire survenu en mars 2011 à la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi, un bouclier de protection avait été scellé sur le réacteur 1 afin de contenir toute fuite radioactive. Il faut maintenant retirer ce bouclier pour débuter le long démantèlement du réacteur.  Ces…
jeu 29 Mai 2014
Confronté à un réel problème de stockage des eaux contaminées sur le site de la centrale de Fukushima accidentée en 2011, l'opérateur Tepco devrait lancer dès le mois de juin prochain, un vaste projet de canalisations destiné à bloquer la…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *