Le calendrier du démantèlement du parc nucléaire en discussion - L'EnerGeek

Le calendrier du démantèlement du parc nucléaire en discussion

nucléaireL’Autorité de Sureté Nucléaire (ASN) et Electricité de France (EDF) continue de discuter le calendrier du démantèlement du parc nucléaire. Depuis que l’option du « démantèlement immédiat » est privilégiée, l’équipe de France du nucléaire accélère le démantèlement du parc nucléaire tout en tenant compte des impératifs techniques.

Dans les années 90, le démantèlement différé a laissé place au démantèlement immédiat et les acteurs de la filière française prévoient désormais « un démantèlement en série » pour les réacteurs nucléaires lancés dans les années 80. En revanche, pour la première génération, dite au « graphite-gaz », les ingénieurs proposent une nouvelle approche : « nous n’allons pas déconstruire les réacteurs dans l’eau, mais dans l’air » », résume le responsable du démantèlement d’EDF, Sylvain Granger.

Lire aussi – A Saint-Laurent-des-Eaux, EDF souhaite prolonger le démantèlement des anciens réacteurs jusqu’en 2100

Le choix de l’exploitant EDF, implique que le démantèlement des six réacteurs de première génération ne soit achevé qu’au siècle prochain. Or, pour le directeur adjoint de l’ASN en charge du démantèlement, Jean-Luc Lachaume, « il serait hasardeux de se projeter dans un siècle et dire ‘on fera ci, on fera ça’ ! ». Cela étant, même avec un tel report les opérations se poursuivraient à la centrale de Chinon, pour s’achever en 2027, les autres unités bénéficieraient alors du retour d’expérience.

Lire aussi – Le démantèlement des centrales nucléaires change de stratégie

Si le spécialiste de la question chez EDF concède que des « verrous techniques » empêchent d’utiliser « la protection de l’eau pour amortir les rayonnements », son homologue chez Areva, Alain Vandercruyssen, rappelle que les nouvelles technologies permettent désormais « de faire des mesures et des essais sans être dans l’installation ». D’après les journalistes de RTL, Loïc Farge et Rémi Sulmont, l’Etat devra arbitrer ce débat d’ici 2020.

Lire aussi – Les arbitrages sur le nucléaire français attendront 2019

Rédigé par : lucas-goal

jeu 14 Août 2014
Lundi, EDF Energy (filiale britannique d’EDF) a annoncé la suspension provisoire de l’activité de 4 réacteurs nucléaires du nord de l’Angleterre pour une durée d’au moins 8 semaines, à la suite de la détection d’un défaut sur le support central…
mer 11 Mar 2015
4 ans après la catastrophe nucléaire qui a frappé le Japon, l'Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) fait le bilan de la situation sur le site atomique accidenté de la centrale de Fukushima. Cet établissement public français, sous tutelle…
ven 26 Juin 2015
La France et l’Arabie saoudite vont étudier la faisabilité de la construction de deux réacteurs de type EPR dans le royaume wahhabite. C'est du moins ce qu'il est ressorti ce mercredi 24 juin d'un entretien entre Laurent Fabius, ministre des…
jeu 31 Mar 2016
A l’occasion du sommet mondial sur la sécurité du nucléaire, le vice-président de l'Institut de l'énergie nucléaire (NEI), Daniel Lipman, a accordé une interview au média chinois Xinhua. Alors que le président du géant asiatique sera présent à Washington pour la…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *