Le calendrier du démantèlement du parc nucléaire en discussion - L'EnerGeek Le calendrier du démantèlement du parc nucléaire en discussion - L'EnerGeek

Le calendrier du démantèlement du parc nucléaire en discussion

nucléaireL’Autorité de Sureté Nucléaire (ASN) et Electricité de France (EDF) continue de discuter le calendrier du démantèlement du parc nucléaire. Depuis que l’option du « démantèlement immédiat » est privilégiée, l’équipe de France du nucléaire accélère le démantèlement du parc nucléaire tout en tenant compte des impératifs techniques.

Dans les années 90, le démantèlement différé a laissé place au démantèlement immédiat et les acteurs de la filière française prévoient désormais « un démantèlement en série » pour les réacteurs nucléaires lancés dans les années 80. En revanche, pour la première génération, dite au « graphite-gaz », les ingénieurs proposent une nouvelle approche : « nous n’allons pas déconstruire les réacteurs dans l’eau, mais dans l’air » », résume le responsable du démantèlement d’EDF, Sylvain Granger.

Lire aussi – A Saint-Laurent-des-Eaux, EDF souhaite prolonger le démantèlement des anciens réacteurs jusqu’en 2100

Le choix de l’exploitant EDF, implique que le démantèlement des six réacteurs de première génération ne soit achevé qu’au siècle prochain. Or, pour le directeur adjoint de l’ASN en charge du démantèlement, Jean-Luc Lachaume, « il serait hasardeux de se projeter dans un siècle et dire ‘on fera ci, on fera ça’ ! ». Cela étant, même avec un tel report les opérations se poursuivraient à la centrale de Chinon, pour s’achever en 2027, les autres unités bénéficieraient alors du retour d’expérience.

Lire aussi – Le démantèlement des centrales nucléaires change de stratégie

Si le spécialiste de la question chez EDF concède que des « verrous techniques » empêchent d’utiliser « la protection de l’eau pour amortir les rayonnements », son homologue chez Areva, Alain Vandercruyssen, rappelle que les nouvelles technologies permettent désormais « de faire des mesures et des essais sans être dans l’installation ». D’après les journalistes de RTL, Loïc Farge et Rémi Sulmont, l’Etat devra arbitrer ce débat d’ici 2020.

Lire aussi – Les arbitrages sur le nucléaire français attendront 2019

Rédigé par : lucas-goal

jeu 10 Oct 2013
Le déplacement d’Arnaud Montebourg en Turquie n’a pas seulement vocation à réchauffer les relations entre la France et la Turquie, tendues depuis ces dernières années, d’une part en raison du refus d’Ankara de reconnaître le génocide arménien, d’autre part car la France…
sam 2 Juil 2016
A l'occasion du salon mondial du nucléaire au Bourget (28-30 juin derniers), le directeur du secteur Energie chez Alten, Hubert Wargner, a donné une interview au magazine Industrie & Technologies. Selon lui, ce rassemblement international a démontré que « le savoir-faire…
ven 12 Déc 2014
Si le chantier de Flamanville est le plus souvent évoqué pour les aléas de son calendrier, ce projet mené conjointement par EDF et Areva, est aussi source d'investissements et de développement économique local pour la région Basse-Normandie. Un engagement réaffirmé…
ven 21 Fév 2014
EDF a détaillé, jeudi 20 février, les coûts de son plan « grand carénage » qui doit permettre la prolongation de la durée d’exploitation des centrales nucléaires du parc EDF au-delà de 40 ans. Les centrales seront mises aux nouvelles normes de…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *