Le nucléaire contribue à préserver la biodiversité selon le CNRS - L'EnerGeek Le nucléaire contribue à préserver la biodiversité selon le CNRS - L'EnerGeek

Le nucléaire contribue à préserver la biodiversité selon le CNRS

EcologieCNRSPour le chercheur du Centre National de Recherche Scientifique (CNRS), Franck Courchamp, l’énergie atomique est une solution d’avenir. En effet, il considère que le nucléaire nous permet non seulement de supprimer le CO2 de notre mix énergétique mais aussi de préserver la biodiversité…  

Dans une tribune publiée par Boris Le Ngoc sur le site de la Société Française de l’Energie Nucléaire (SFEN), on découvre un peu plus le parcours du directeur de recherche de l’Institut national écologie et environnement du CNRS. Franck Courchamp, également auteur du livre l’écologie pour les nuls, s’intéresse particulièrement aux « impacts de l’homme sur les écosystèmes et les espèces ».

En 2014, il a d’ailleurs accepté de présenter les travaux de ses collègues australiens, Barry Brook et Corey Bradshaw, qui évaluaient l’impact de chaque énergie sur la faune et la flore. Ainsi explique-t-il, « ils ont démontré, chiffres à l’appui, que le nucléaire est, avec l’éolien, l’énergie la plus respectueuse de la biodiversité suivant un rapport coût/bénéfice ».

Lire aussi – Le secteur de l’énergie tente de s’adapter aux exigences de la biodiversité

C’est pourquoi, alors qu’on assiste de nos jours à l’extinction de masse la plus brutale jamais enregistrée – avec en moyenne une dizaine d’espèces qui disparait chaque jour – il ne faut écarter aucune solution ! D’ailleurs, face à ce phénomène extrêmement préoccupant, il plaide pour recourir au nucléaire comme une énergie de transition, pour « passer à un mix entièrement renouvelable en stoppant au plus vite les émissions de CO2 ».

Lire aussi – La Fête de la Nature célèbre la biodiversité

Effectivement, il y a urgence : huit mois après la fin de la COP21, l’avocat spécialisé dans le droit de l’environnement, Arnaud Gossement, rappelle sur Twitter que seuls 22 Etats (représentant – de 1% des émissions de GES)  ont ratifié l’Accord de Paris…

Lire aussi – L’après COP21 vue par l’Institut Montaigne

Rédigé par : lucas-goal

jeu 29 Jan 2015
L'Inspection Fédérale de la Sécurité Nucléaire suisse (IFSN), autorité de surveillance du secteur nucléaire helvétique, a annoncé qu'elle acceptait les mesures proposées par les Forces Motrices Bernoises (BKW) pour prolonger jusqu'en 2019 la durée de vie de la centrale nucléaire…
mar 27 Juin 2017
Remise en cause ces derniers mois par l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) en raison de teneurs en carbone excessives, la qualité de la cuve du futur réacteur EPR de Flamanville dans la Manche ne poserait en réalité aucun problème de…
mer 7 Jan 2015
Le ministre irlandais de l'énergie Alex White, a exprimé lors d'une interview dans le journal Irish Independant du mercredi 31 décembre dernier, sa volonté d'intégrer pleinement l'énergie nucléaire dans le débat sur l'avenir énergétique du pays. Des déclaration qui n'auront pas…
jeu 3 Mar 2016
Au cours d’un déplacement en Algérie, le ministre des Affaires étrangères russe, Sergeï Lavrov, est revenu sur la coopération industrielle et énergétique des deux pays. A cette occasion, il aurait même discuté de « la «possibilité de construction d'une centrale nucléaire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *