En Suisse, un pilote de drone relance le débat sur le survol des installations nucléaires - L'EnerGeek En Suisse, un pilote de drone relance le débat sur le survol des installations nucléaires - L'EnerGeek

En Suisse, un pilote de drone relance le débat sur le survol des installations nucléaires

drone+nucléaireUn riverain de la centrale nucléaire de Leibstadt, en Suisse, a publié une vidéo de la tour de refroidissement prise à l’aide d’un drone. L’auteur du film affirme vouloir relancer le débat sécuritaire alors que l’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) demande que des mesures soient adoptées par l’Office fédéral de l’aviation civile.

Le site d’information Aargauer Zeitung a relayé la vidéo d’un drone survolant la centrale nucléaire de Leibstadt, postée sur Facebook et Youtube. A l’origine de ce mini-film, Jürg Knobel, un riverain de l’infrastructure énergétique? a expliqué vouloir « stimuler le débat sur le nucléaire ». Interrogé par le quotidien, il évoque « la facilité des drones à survoler nos installations nucléaires » et affirme avoir mené sa « démarche dans l’intérêt du public ».

En effet, actuellement, « le survol des centrales nucléaires n’est pas interdit formellement en Suisse », précise le journal 20 Minutes. En l’état du droit, la société exploitante KKL n’a pu que dénoncer l’irresponsabilité du pilote, tandis que les internautes évoquent un « code d’honneur » des conducteurs de drones. De son côté, l’IFNS a déjà adressé une demande à l’Office fédéral de l’aviation civile qui n’a pour l’instant pas abouti.

En France, en revanche, il est interdit de survoler certaines installations stratégiques. Ainsi, « le survol d’une centrale nucléaire dans un périmètre de 5 kilomètres et en dessous de 1 000 mètres d’altitude est strictement interdit », indique le site Notre-Planète.info. De plus, le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, assure que le gouvernement a mis en place des « dispositifs de neutralisation des drones» alors même que l’exploitant des 58 centrales françaises estime que « ces objets ne sont pas susceptibles d’endommager quoi que ce soit par leur chute ou tout objet qu’ils lâcheraient ».

Lire aussi : En 2020, quand les drones surveilleront le réseau des grandes entreprises

Rédigé par : lucas-goal

jeu 25 Avr 2013
Mercredi 24 avril, le ministre japonais de l’Industrie, Toshimitsu Motegi, a estimé possible une relance des réacteurs nucléaires dès cet automne. Actuellement, 48 des 50 unités du Japon se trouvent à l’arrêt. Le Japon s’apprête à tourner la page Fukushima.…
ven 8 Avr 2016
L'hypothèse d'un report du projet de centrale nucléaire d'Hinkley Point a été écartée par le PDG d’EDF, Jean-Bernard Lévy. Auditionné à l’Assemblée nationale, il a notamment indiqué qu’un tel scénario conduirait le gouvernement britannique « à se tourner vers des solutions…
mar 25 Nov 2014
Le gouvernement sud-coréen a annoncé vendredi 21 novembre la construction de quatre nouveaux réacteurs nucléaires dans le pays à l’horizon 2022 dans les comtés d’Uljin et de Yeongdeok. Le projet des deux premiers réacteurs qui seront construits avant 2020 représente…
lun 6 Oct 2014
ONET Technologies, entreprise leader du démantèlement nucléaire en France a présenté le mercredi 1er octobre dernier de nouveaux équipements de démantèlement nucléaire haute activité téléopérés au sein du Campus industriel de Saint-Etienne. Baptisé "dissolveur MAR 200" du nom du réacteur…

COMMENTAIRES

  • A Nice,

    Il est interdit de rouler en camion sur les trottoirs…

    Et ce, même sur la Promenade des Anglais…

    Tous les jours de l’année et compris le 14 juillet.

    Pourtant…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *