Les indicateurs du réchauffement climatique passent au rouge - L'EnerGeek

Les indicateurs du réchauffement climatique passent au rouge

AFP_PlaneteDans leur rapport intitulé « State of the climate », 450 scientifiques internationaux nous alertent sur l’aggravation du réchauffement climatique.  Pour établir ce constat, les chercheurs relèvent que plusieurs indicateurs sont au rouge et dénombrent les phénomènes climatiques qui sont survenus en 2015. 

Le document de 300 pages met en lumière les conséquences du réchauffement climatique. Comme l’explique le directeur de l’Agence nationale océanique et atmosphérique (NOAA), Thomas Karl, « le rapport sur 2015 montre non seulement que les températures sur la planète augmentent, mais que tous les symptômes qui y sont liés s’aggravent aussi ». De même, les émissions de gaz à effet de serre (principalement dioxyde de carbone, méthane et protoxyde d’azote) atteignent désormais des niveaux préoccupants, tout comme le niveau des eaux qui augmente d’environ 3,3 millimètres par an.

Lire aussi : L’AIE appelle à plus d’efforts contre le changement climatique

Un peu partout autour du globe, les conséquences négatives du réchauffement climatique se multiplient. Comme il est possible de le constater sur l’infographie réalisée par l’Agence France-Presse à partir des données des experts, aucun coin de la planète n’est épargné : de l’Inde, où une canicule a provoqué la mort de 2 500 personnes, aux régions tropicales, où 101 ouragans et tempêtes se sont déclarés, les phénomènes météorologiques et climatiques deviennent de plus en plus dangereux pour l’Homme.

Dans son rapport sur les températures en Europe, actualisé récemment, l’Agence Européenne de l’Environnement (AEE) confirme d’ailleurs l’importance de stabiliser rapidement le réchauffement climatique pour prévenir le danger. En revanche, ses prévisions ne permettent pas pour l’instant d’affirmer que l’Europe parviendra en 2100 à limiter le réchauffement climatique à 2 °C par rapport à l’ère préindustrielle, comme prévu pourtant à l’issue de la COP21 en décembre dernier. En effet, selon les scénarios envisagés par l’AEE, une hausse des températures de 1,3 °C à 7,1 °C pourrait intervenir en Europe à l’horizon 2200.

Lire aussi : Capitain Clean veut lutter contre le réchauffement climatique

Crédit photo : @AFP

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 19 Nov 2014
La Chine, qui est déjà le pays qui émet dans le monde le plus de CO2 devrait voir encore ses émissions s'accroître d’un tiers dans les prochaines années pour atteindre un pic en 2030 par rapport à leur niveau de 2010,…
jeu 4 Juin 2015
L’entreprise suédoise Minesto AB, spécialisée dans la production d’énergies propres a annoncé l’ouverture d’une branche « énergie marine » en Grande-Bretagne, au large des côtes galloises. Un parc de « cerfs-volants marins » va, en effet, être installé près de l’île d’Anglesey…
lun 21 Août 2017
Désireux de diversifier son secteur énergétique et d’introduire davantage d’énergie décarbonée dans son mix-électrique, l’Arabie Saoudite s’est engagée dans un vaste plan de production renouvelable avec pour objectif de tirer 10% de son électricité de sources vertes d'ici 2023. Un…
mer 24 Avr 2013
Voies navigables de France (VNF) vient de désigner le consortium regroupant Vinci Concessions et SHEMA (EDF) comme attributaire pressenti d’un contrat portant sur le remplacement de 29 barrages manuels de la Meuse et de l’Aisne par des ouvrages automatiques. Certains…