Energies renouvelables : la fondation Rockefeller Brothers investit 10 millions de dollars en Afrique - L'EnerGeek

Energies renouvelables : la fondation Rockefeller Brothers investit 10 millions de dollars en Afrique

Mainstream Africa PowerLa fondation des frères Rockefeller, créée en 1940 par les fils de l’industriel John D. Rockefeller, a décidé d’investir 10 millions de dollars dans les énergies renouvelables en Afrique et confirme son désir de sortir petit à petit des énergies fossiles.

La plateforme Lekela Power développe aujourd’hui plus de 1 300 mégawatts de projets d’énergies renouvelables (ENR) sur le continent africain, et comporte déjà une dizaine de fermes éoliennes et solaires, surtout en Afrique du Sud, mais également au Ghana, en Égypte et au Sénégal. Le 28 juillet dernier, la fondation américaine a annoncé la conclusion d’un accord de financement de cette plateforme avec l’énergéticien irlandais Mainstream Renewable Power. Le Mainstream Renewable Power Africa Holdings Limited va apporter 177,5 millions d’euros à la plateforme qui prévoit d’investir jusqu’à 1,9 milliards de dollars dans l’énergie renouvelable en Afrique. On note également la participation de la filiale de la Banque mondiale, l’International Finance Corporation (IFC).

Par ailleurs, le président de la fondation Rockefeller Brothers Fund, Stephen Heintz, a confirmé le désintérêt croissant du groupement pour les énergies fossiles et, à l’inverse, son penchant pour les renouvelables. Dans un communiqué, il s’est dit « très heureux de l’investissement de Rockefeller Brothers Fund dans Mainstream […] qui fournira de l’énergie renouvelable aux communautés à travers l’Afrique. Je suis convaincu que si John D. Rockefeller était vivant aujourd’hui, lui aussi reconnaîtrait les énormes possibilités de l’économie de l’énergie propre et serait à l’avant-garde de l’évolution mondiale des ressources renouvelables ».

Lire aussi : L’Afrique peut quadrupler ses capacités d’énergie renouvelable d’ici à 2030

Le Rockefeller Brothers Fund a été créé en 1940 par les cinq fils de l’industriel John D. Rockefeller, fondateur du défunt groupe pétrolier américain Standard Oil, dont sont issus des géants de l’industrie tels qu’ExxonMobil et Chevron. En 2014, la fondation américaine a engagé sa sortie des énergies fossiles.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 13 Fév 2013
EDF lance un dispositif de suivi des castors au barrage de Jons (Ain), avec la collaboration de la FRAPNA Rhône. Il permettra de vérifier si ces animaux utilisent bien la rampe échappatoire installée dans le canal d’amenée du groupe de…
ven 28 Fév 2014
Lancé par l'Office de l'électricité (ONEE) du Maroc, cet appel d'offres géant est réparti sur cinq sites d'une capacité totale de 850 Megawatts. Il prévoit aussi la constitution d'une industrie locale pour la fabrication des aérogénérateurs, mats et pales. Ces…
sam 4 Mar 2017
Toujours largement dépendant des combustibles fossiles pour son approvisionnement électrique, le Kenya poursuit tant bien que mal le développement de ses capacités de production renouvelables. Retardé en raison de difficultés financières en 2015, le projet de centrale éolienne du lac…
lun 1 Mai 2017
Moins connu que son alter ego le gaz de schiste, le pétrole de schiste est pourtant devenu en l’espace de quelques années synonyme d’un nouvel eldorado pour l’industrie pétrolière. Très développé aux Etats-Unis, il fait l’objet d’une compétition féroce sur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *