Hinkley Point : Jean-Bernard Lévy "ne doute pas du soutien du gouvernement britannique" - L'EnerGeek

Hinkley Point : Jean-Bernard Lévy « ne doute pas du soutien du gouvernement britannique »

HinkleyPointValidé par le conseil d’administration d’EDF jeudi 28 juillet, le projet nucléaire Hinkley Point doit assurer l’avenir de la filière nucléaire française selon la CFDT. Le chef de l’Etat, François Hollande, peut notamment compter sur le soutien de la nouvelle Première ministre du Royaume-Uni, Theresa May.

Jeudi, la décision d’investir dans le projet Hinkley Point – la construction de deux EPR en Grande Bretagne – a été validé par le conseil d’administration d’EDF. De quoi rassurer l’Union fédérale des syndicats du nucléaire CFDT (UFSN-CFDT) qui considère que ce projet est « indispensable à la pérennité de la filière nucléaire française ». Selon elle, une décision contraire aurait conduit « inévitablement à la fermeture d’usines, à des bassins d’emploi sinistrés, à la perte de plusieurs milliers d’emplois chez Areva et les sous-traitants du nucléaire ».

Lire aussi : Hinkley Point : les précisions apportées à la commission énergie du Royaume-Uni

Néanmoins, le président d’EDF, Jean-Bernard Lévy, rappelle qu’il « n’y a pas [encore] de contrat signé aujourd’hui ». En effet, ce vendredi, le nouveau ministre britannique du commerce et de l’énergie, Greg Clark, a décidé « d’analyser soigneusement tous les aspects de ce projet et prendra sa décision au début de l’automne »… Ce qui n’empêche pas le patron de l’électricien français d’assurer qu’il « ne doute pas du soutien du gouvernement ». Comme l’expliquait récemment Le Parisien, lors de son déplacement à Londres, le chef de l’Etat, François Hollande, « aurait reçu l’assurance (…) que le gouvernement britannique serait prêt à honorer sa part dans ce contrat. C’est-à-dire à garantir un prix de l’électricité pendant 35 ans ».

Lire aussi : Le Brexit n’aura pas d’impact sur Hinkley Point selon Jean-Bernard Lévy

Crédit photo : @TheGuardian

Rédigé par : lucas-goal

mar 21 Mai 2013
L’Agence fédérale de contrôle nucléaire belge (AFCN), équivalente de l’ASN en France, vient d’annoncer que les deux réacteurs arrêtés depuis l’été 2012, suite à la découverte de microfissures sur les cuves, vont pouvoir être relancés. Les deux réacteurs concernés, Doel…
mar 9 Juin 2015
Cinquième puissance mondiale en matière de production nucléaire, la Corée du Sud semble profondément attachée à son industrie nucléaire et cela aussi bien pour la production d'électricité décarbonée sur son territoire que pour les nouvelles opportunités à l'exportation liées à…
ven 16 Jan 2015
Le nouveau PDG d'EDF, Jean-Bernard Lévy, a été invité à s'exprimer devant la commission des affaires économiques du Sénat mercredi 14 janvier. Au cours de cette audition, il s'est notamment dit "confiant" au sujet de l'obtention du droit de prolonger la…
mar 19 Mai 2015
Alors qu’elle mène actuellement le plus vaste programme nucléaire du monde avec non moins de 27 centrales en construction, la Chine vient d’annoncer la création de trois équipes d’intervention nucléaire d’urgence. Pilotées par trois opérateurs nationaux, ces équipes devront pouvoir…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *