A Champagne-sur-Oise, la déconstruction d'une centrale au charbon est perçue comme « la fin d’une époque » - L'EnerGeek A Champagne-sur-Oise, la déconstruction d'une centrale au charbon est perçue comme « la fin d’une époque » - L'EnerGeek

A Champagne-sur-Oise, la déconstruction d’une centrale au charbon est perçue comme « la fin d’une époque »

Chantier de l'ancienne centrale EDF de Champagne-sur-OiseL’ancienne centrale EDF de Champagne-sur-Oise, composée de deux unités de production à charbon d’une puissance de 250 mégawatts, a été arrêtée il y a plus de dix ans. Tandis que le chantier de déconstruction ne sera terminé qu’en 2017, le site pourrait bientôt accueillir un datacenter.

En France, le charbon est devenu marginal au sein du mix énergétique national. A ce titre, l’électricien EDF fait figure d’exemple : en effet, depuis 2013, il a fermé 10 centrales dans le pays et le thermique fossile hors gaz ne représente plus que 6 % de la production annuelle du groupe, soit 37,158 TWh sur 619,3 TWh.

La volonté du groupe d’améliorer l’empreinte environnementale de son parc n’est pas nouvelle. La fermeture de la centrale de Champagne-sur-Oise (Val-d’Oise), par exemple, a été décidée il y a plus d’une décennie – la destruction de la centrale est intervenue il y a quelques jours. Pour le préparateur électricien à la centrale entre 1961 et 1990, Yves Cahen, « cette destruction marque la fin d’une époque. (…) Aujourd’hui, c’est toute une filière qui disparaît ».

Soucieux de la reconversion du site, le président (Les Républicains) du conseil départemental du Val-d’Oise, Arnaud Bazin, évoquait en janvier dernier la possible construction d’un datacenter communautaire régional. Interrogé par le « Parisien », le responsable politique restait cependant prudent : « Nous sommes dans la validation de partenariats et nous cherchons actuellement un modèle économique pour permettre de concrétiser tout ça. Un certain nombre d’institutions se sont déclarées intéressées. »

Lire aussi : EDF se prépare à lâcher ses actifs dans le charbon

Crédit photo : @LeParisien

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 20 Juin 2016
Les nouvelles préoccupations liées à la biodiversité imposent aux producteurs d'énergie, comme EDF ou Engie, de repenser leur politique environnementale, afin d'harmoniser leurs moyens de production avec les territoires d'implantation. Le parc de production thermique français, par exemple, s'inscrit depuis…
jeu 23 Fév 2017
De passage en Polynésie française, la ministre des outre-mer Ericka Bareigts a salué mardi 21 février la politique énergétique menée au sein de cette collectivité plus que jamais menacée par le réchauffement des températures. La Polynésie a en effet implanté…
mar 1 Mar 2016
La Commission européenne vient de faire des propositions législatives pour instaurer la transparence lors des négociations entre un pays de l’Union et un « Etat tiers », concernant les infrastructures énergétiques. En ligne de mire, notamment : la Russie et…
ven 24 Fév 2017
Si la production de gaz biométhane produit par méthanisation en France se développe progressivement, sa croissance reste aujourd'hui toujours insuffisante pour espérer atteindre les objectifs fixés dans le cadre de la loi de transition énergétique. Dans le dernier panorama du…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *