La Commission européenne enquête sur le financement d'Areva - L'EnerGeek La Commission européenne enquête sur le financement d'Areva - L'EnerGeek

La Commission européenne enquête sur le financement d’Areva

nucléaire

ArevaLe mardi 19 juillet, la Commission européenne a lancé « une enquête approfondie sur le financement de la restructuration du groupe nucléaire Areva par l’Etat français ». Bruxelles s’inquiète de l’avenir du groupe français et souhaite surtout éviter que de nouvelles aides publiques ne soient distribuées.

Après l’annonce de « l’enquête approfondie » par la Commission européenne, la commissaire européenne à la concurrence, Margrethe Vestager, explique qu’étant donné « l’ampleur et de l’importance de la restructuration d’Areva, la Commission se doit d’examiner attentivement si son plan de restructuration est solide et si les aides d’Etat ne faussent pas indûment la concurrence dans le marché unique ». En effet, la politique européenne en matière de concurrence impose des règles très strictes.

Pour la Commission, « les aides d’Etat en faveur d’entreprises en difficulté peuvent être autorisées sous certaines conditions lorsqu’elles répondent à un objectif d’intérêt commun sans fausser la concurrence d’une manière indue ». En avril dernier, l’Etat actionnaire d’Areva à 85,6 % avait confirmé la préparation d’un plan de restructuration, « sous la forme d’injection de capitaux publics, à hauteur de 4 milliards d’euros ».

A ce sujet, le responsable syndical (CFDT) Pierre Bara a affirmé que la recapitalisation « se fera ou, si elle ne se fait pas, l’État prendra ses responsabilités par un prêt d’actionnaires », dévoilant au passage les discussions tenues lors d’une réunion entre l’intersyndicale du groupe et les services du ministère de l’Economie, organisée ce mardi.

        Lire aussi : Démantèlement d’Areva : relance du nucléaire français ?

Crédit photo : @LExpansion

Rédigé par : lucas-goal

mer 6 Août 2014
La société russe Rusatom Overseas, membre du groupe nucléaire public Rosatom, et la société chinoise CNNC New Energy ont signé le mardi 29 juillet dernier un mémorandum d'intention sur la construction des centrales nucléaires flottantes. S'il ne s'agit pour le…
ven 10 Mai 2013
La Tunisie prévoit d'installer un réacteur nucléaire pour 2020, afin de répondre à ses besoins en électricité. En effet, la Tunisie a besoin de 6.000 MW d'électricité par jour, mais n'en produit actuellement que la moitié : le pays souffre…
mar 20 Sep 2016
La filière nucléaire française vient de renforcer sa présence en Grande Bretagne après la validation du projet d’Hinkley Point par le gouvernement de Theresa May. Pour autant, le directeur général d’EDF Energy, Vincent de Rivaz, ne limite pas ses ambitions à…
mar 22 Sep 2015
Le gouvernement britannique a annoncé ce lundi 21 septembre l'allocation d'une garantie financière de 2 milliards de livres au projet de centrale nucléaire de Hinkley Point, dans le sud-ouest de l'Angleterre. Une garantie qui devrait permettre d'accélérer la décision finale…

COMMENTAIRES

  • Que l’UE arrête de nous les briser avec leur soit disant libre concurrence qui pénalise tout le monde (y compris les clients) à force de plomber nos entreprises…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *