Les centrales à charbon de nos voisins nous enfument - L'EnerGeek

Les centrales à charbon de nos voisins nous enfument

charbonWWFD’après une étude publiée mardi 5 juillet dernier par le Réseau Action Climat Europe (CAN Europe), l’Alliance pour la santé et l’environnement (HEAL), l’ONG britannique Sandbag et le WWF Europe, l’exploitation du charbon chez nos voisins européens aurait causé la mort prématurée de 1 200 Français en 2013. A l’échelle du continent, ces chiffres sont encore plus préoccupants puisque les experts estiment que les émissions de poussières de charbon auraient engendré le décès prématuré de 22 900 personnes.

Selon les estimations des organisations, « les coûts sanitaires [de l’exploitation du charbon] se sont élevés à plus de 62,3 milliards d’euros » sur la seule année 2013. Pour Imke Lübbeke, responsable Climat et Energie du bureau des politiques européennes du WWF, « le rapport démontre que la sortie du charbon doit être un objectif partagé à tous les pays de l’UE […] Les pays ont un intérêt à travailler ensemble pour sortir au plus vite de cette énergie polluante ».

Lire aussi : L’AIE veut réduire la pollution en augmentant les investissements dans l’énergie

De son côté, la directrice adjointe de l’Alliance Santé et Environnement (HEAL), Anne Stauffer, explique que « ce rapport dénonce les coûts sanitaires élevés qui vont de pair avec notre dépendance au charbon, et réfute ainsi le mythe selon lequel le charbon est une source d’énergie bon marché ». Avec la problématique du charbon, on comprend mieux le concept des externalités négatives : des pays comme l’Allemagne ou la Pologne seraient responsables de 7 000 morts prématurés chez leurs voisins.

Si pour une très large majorité des pays présents à la COP21, en décembre dernier, le charbon, en tant que source énergétique la plus polluante, est effectivement à bannir, ce n’est pourtant pas l’activité la plus néfastes d’un point de vue sanitaire. Le transport, l’industrie et même l’agriculture sont réputés être les secteurs les plus émetteurs de particules fines en France.

Lire aussi : Industrie, transport, énergie : qui est le plus émetteur de particules fines ?

Crédit photo : @WWF

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 6 Mar 2018
Peu considéré en Europe du fait de coûts de production trop élevés, l’hydrogène constitue de l’autre côté du monde, au Japon, une alternative à part entière aux énergies fossiles. Pour preuve, dix compagnies japonaises et le français Air Liquide ont…
sam 8 Avr 2017
Réunis à Tel-Aviv lundi 3 avril 2017, les ministres de l'Energie israélien, italien, grec et chypriote ainsi que le commissaire européen pour l'action sur le climat et l'énergie, Miguel Arias Canete, ont réaffirmé leur ambition commune de mettre en place…
ven 1 Déc 2017
L'Anode, association regroupant plusieurs fournisseurs d’énergie alternatifs, a annoncé mardi 28 novembre 2017, avoir déposé un nouveau recours auprès du Conseil d’Etat pour demander la fin effective des tarifs réglementés du gaz. Ces tarifs avaient été déclarés contraires au droit…
lun 2 Nov 2015
Dans une tribune cosignée avec le président de la Banque Mondiale, Jim Yong Kim, la directrice du FMI, Christine Lagarde, plaide pour la généralisation de la taxe carbone. Le texte, publié par le journal Le Monde le 29 octobre dernier, envisage…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *