Nouveau record de stockage d'énergie solaire pour des chercheurs autrichiens - L'EnerGeek

Nouveau record de stockage d’énergie solaire pour des chercheurs autrichiens

énergie_solaire_recherche_stockage_photo_AEE_IntecConsidérée comme un des pays européens leaders dans les énergies renouvelables, l’Autriche a fait du stockage de l’énergie une des ses priorités de recherche et développement, et a déjà obtenu des résultats prometteurs en la matière. Une équipe de scientifiques de l’institut AEE Intec, situé dans le district de Weiz en Styrie, aurait en effet mis au point une technologie permettant de surpasser les rendements limités du stockage de l’énergie solaire.

L’Autriche face au défi du stockage de l’énergie

Le jeudi 5 novembre dernier, la Basse-Autriche (l’une des principales provinces du pays) a annoncé couvrir l’intégralité de sa consommation d’électricité avec des énergies renouvelables. Son mix électrique était alors basé à 63 % d’énergie hydraulique, 26 % d’éolien, 9 % de biomasse et 2 % de solaire. La province a consacré pour cela 2,8 milliards d’euros depuis 2002 afin de réussir à réduire à zéro la part des énergies fossiles. A l’échelle nationale, la république alpine veut subvenir d’ici quinze ans à la moitié de ses besoins énergétiques totaux – chauffage, transports et industrie compris – grâce aux énergies renouvelables, lesquelles couvrent déjà un peu plus du tiers de sa consommation.

Dans ce but, l’Autriche tente de solutionner le principal problème auquel sont confrontées les énergies renouvelables intermittentes : le stockage de l’énergie. L’intermittence des énergies renouvelables, soumises aux aléas climatiques (absence de soleil ou de vent par exemple), rend en effet le développement de technologies de stockage efficaces essentiel à la bonne exploitation de ces énergies propres.

Lire aussi : Le stockage de l’électricité progresse pour les EnR

Comme l’explique dans le quotidien autrichien oekonews.at Michael Paula, expert environnemental au ministère autrichien des Transports, de l’Innovation et de la Technologie, « l’Autriche est consciente des défis à venir et joue un rôle pionnier dans la révolution énergétique avec une recherche visionnaire et innovante sur le terrain des nouvelles technologies énergétiques ».

Une technologie de stockage efficace mais encore trop onéreuse

Le programme de recherche de l’institut AEE Intec, situé à Gleisdorf, s’est donc concentré ces dernières années sur un projet de stockage d’énergie solaire à fort rendement. Toujours selon oekonews.at, ces chercheurs seraient parvenus dans ce cadre à battre tous les records en terme de quantité d’énergie solaire capturée.

Le niveau d’énergie solaire stockée ici permettrait ainsi de couvrir 85 % des besoins énergétiques en chauffage de l’Etat de Styrie pour l’hiver prochain. L’objectif de l’équipe de chercheurs autrichiens serait à terme de collecter assez d’énergie solaire durant les mois d’été pour alimenter 100 % des besoins en chauffage pendant l’hiver. Des résultats prometteurs qu’il convient tout de même de nuancer compte tenu du coût d’un tel système de stockage. L’innovation des chercheurs de l’AEE Intec repose en effet sur l’exploitation du zéolites, un matériau naturel reconnu pour sa grande chaleur d’absorption et sa stabilité structurale, mais encore très onéreux.

Baptisé COMTES, ce projet de recherche a reçu le soutien financier du Climate and Energy Fund, un fonds lancé par le gouvernement autrichien en 2007 pour financer les innovations en matière de protection climatique et d’énergie, ainsi que celui de la Commission Européenne.

Lire aussi : Le MIT dévoile un nouveau matériau de stockage solaire

Crédits photo : AEE Intec

Rédigé par : lucas-goal

ven 2 Sep 2016
Dans une étude réalisée par l’IPSOS, 90 % des Chinois interrogés s’inquiètent de la pollution de l’air dans leur pays. Alors que la puissance asiatique est déjà le premier marché mondial pour les énergies renouvelables, le sondage montre également que…
lun 15 Mai 2017
Dotée d'une électricité 100% renouvelable, l'Islande ne serait à priori pas si verte qu'on le pense. L'île a enregistré une hausse paradoxale de ses émissions de gaz à effet de serre ces dernières années malgré l'exploitation croissante et performante de…
mar 19 Nov 2013
Le projet de parc éolien offshore de Courseulles-sur-Mer franchit une nouvelle étape. Le maître d’ouvrage, la société Eoliennes-offshore du Calvados (qui regroupe EDF, Dong Energy et wpd offshore), vient d’annoncer la poursuite du développement du projet à la suite du…
mer 10 Avr 2013
Mercredi 10 avril, la deuxième convention Thétis des Energies marines renouvelables (EMR) s’ouvre à Brest. Elle réunit 170 exposants et près de 1500 participants sont attendus. Créée en 2012, la convention Thétis a pour but de faire se rencontrer les…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *