"Le nucléaire est un choix français et d'avenir" pour Emmanuel Macron - L'EnerGeek

« Le nucléaire est un choix français et d’avenir » pour Emmanuel Macron

WNEveoliaA l’ouverture de la seconde édition du salon mondial du nucléaire, le ministre de l’économie, Emmanuel Macron, a rappelé son attachement à la filière nucléaire. Le locataire de Bercy a notamment souligné l’importance de cette technologie pour le respect des engagements internationaux sur le climat.

Organisé au Bourget du 28 au 30 juin derniers, le Salon Mondial du Nucléaire a rassemblé environ 700 exposants et plus de 10 000 visiteurs. Parmi les nombreux officiels à avoir fait le déplacement pour l’occasion, le ministre française de l’Economie, Emmanuel Macron, a souhaité venir admirer « la vitrine du nucléaire dans un pays qui croit au nucléaire ».

Toujours selon lui, « la filière nucléaire n’est pas en déclin mais elle a été transformée par de nombreux défis ». Désormais, il convient d’insister sur la complémentarité entre le nucléaire « centralisé et stable » et les énergies renouvelables « décentralisées et intermittentes », d’après Emmanuel Macron. C’est pourquoi, devant ce rassemblement de professionnels, il n’a pas hésité à affirmer : « le nucléaire est un choix français, et un choix d’avenir ».

Crédit photo : @Véolia

Rédigé par : lucas-goal

jeu 3 Jan 2013
Cinq jours après être entré en fonction et au lendemain de sa visite sur le site de Fukushima, le nouveau Premier ministre japonais Shinzo Abe a déclaré que le Japon allait construire de nouveaux réacteurs nucléaires, sans pour le moment…
mer 15 Mai 2013
Créée suite à la catastrophe de Fukushima, la nouvelle autorité garante de la sureté nucléaire au Japon devrait, selon les médias nippons, confirmer aujourd’hui la présence d’une faille active sous le réacteur 2  de Tsuruga. En cas de confirmation, ce…
lun 30 Mai 2016
Après de longs mois de négociation, TVO et Areva ne sont pas encore parvenus à un accord au sujet de l’EPR d’Olkiluoto. Pourtant, le responsable de l’énergéticien finlandais, Jarmo Tanhua, pensait avoir trouvé un « accord de principe ». (suite…)
ven 6 Déc 2013
Selon le directeur de la centrale nucléaire de Brennilis (Finistère) , le chantier de démantèlement de la centrale pourrait être complètement achevé d’ici à 2025. « On est complètement dans les temps et sur des chantiers qui se passent bien et…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *