Focus sur les formations dédiées à l'industrie nucléaire - L'EnerGeek

Focus sur les formations dédiées à l’industrie nucléaire

NukeAlors que la filière nucléaire représente 125 000 emplois directs en France, le journaliste et rédacteur en chef d’Emploipro (groupe Usine nouvelle) Gwenole Guiomard, dresse la liste des meilleures formations pour intégrer ce secteur. En effet, alors que l’Institut national des sciences et techniques nucléaires (INSTN) reste l’école de référence, de plus en plus établissements proposent des cursus spécialisés.

Pour la manager exécutif au sein de la division ingénieur chez Michael Page, Virginie Bimar, « le nucléaire recrute et recrutera encore pendant au moins deux ou trois générations ». Ainsi, en 2016, EDF prévoit d’embaucher 850 personnes, dont un tiers d’ingénieurs et deux-tiers en exécution-maîtrise, tandis qu’Assystem a annoncé 400 recrutements, dont 70 % d’ingénieurs, pour la même année.

Si, actuellement, l’INSTN reste l’école de référence pour les recruteurs, les écoles comme Supelec, PHELMA, ENSEEIHT, INSA LYON, ENPC, sont également des références pour les professionnels du secteur. Exemple de la multiplication des centres de formation, l’Ecole Spéciale des Travaux Publics a créé il y a tout juste un an, un master international spécialisé dans le Génie Civil Nucléaire.

Crédit Photo : 20Minutes.fr

Rédigé par : lucas-goal

ven 23 Déc 2016
Après les différentes péripéties que l’électricien français a connues à l’approche de l’hiver, celui-ci obtenait début décembre l’autorisation de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) de remettre en fonction sept réacteurs nucléaires. Le processus de redémarrage pouvait alors débuter selon le planning…
mar 6 Déc 2016
L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a donné lundi 5 décembre son accord de principe pour le redémarrage de 8 des 12 réacteurs nucléaires français encore concernés par des contrôles de sûreté. L'ASN a jugé que les anomalies présentées par les…
ven 9 Déc 2016
Alors que la restructuration du groupe nucléaire français avance à grands pas, de possibles prises de participation par des compagnies étrangères se précisent. Les entreprises japonaises Mitsubishi Heavy Industries (MHI) et Japan Nuclear Fuel Limited (JNFL) pourraient, selon une information…
mar 11 Mar 2014
Un tsunami, 16.000 morts, 1.656 disparus, des villes détruites, des rivages dévastés, un accident nucléaire, une population traumatisée… Les conséquences du séisme de magnitude 9 qui s’est produit, le 11 mars 2011, à 130 km au large du Japon ont…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *