2015, une année record en investissements pour les énergies renouvelables - L'EnerGeek 2015, une année record en investissements pour les énergies renouvelables - L'EnerGeek

2015, une année record en investissements pour les énergies renouvelables

énergie_renouvelable_photo_hpgruesenSelon le rapport 2016 du réseau REN21 (Renewable Energy Policy Network for the 21st Century), publié au début du mois de juin, plus de 286 milliards de dollars auraient été investis dans les filières renouvelables pour la seule année 2015. Un record qui dénote de l’attractivité croissante des énergies vertes, dans un contexte pourtant marqué par les cours historiquement bas des carburants fossiles.

Des énergies renouvelables de plus en plus attractives

Les investissements mondiaux dans les énergies renouvelables ont atteint un niveau record de 286 milliards de dollars (environ 256 milliards d’euros), soit un montant deux fois supérieur aux dépenses consacrées aux nouvelles installations utilisant le charbon et le gaz (130 milliards de dollars). Cette évolution, mise au jour par le réseau REN21, s’explique notamment par des technologies aux coûts plus compétitifs, des initiatives politiques encouragées lors de la COP21, la croissance de la demande des économies émergentes, et le meilleur accès au financement.

« Ces résultats sont d’autant plus remarquables qu’ils ont été obtenus dans un contexte marqué par les cours historiquement bas des carburants fossiles et malgré la persistance de subventions gouvernementales désavantageuses pour les énergies vertes », soulignait ce mercredi Christine Lins, secrétaire exécutive de REN21.

Ces chiffres pourraient être en effet bien meilleurs si le développement des renouvelables n’était pas entravé par un manque de soutien politique au profit des énergies fossiles, estime REN21. Le déséquilibre entre les subventions accordées par les Etats aux énergies fossiles et celles allouées aux renouvelables reste très important en 2015 avec plus de 490 milliards de dollars pour l’ensemble des combustibles fossiles et seulement 135 milliards pour les EnR, soit près de quatre fois moins.

Des investissements déséquilibrés selon les filières

D’un point de vue sectoriel, les investissements se sont surtout concentrés dans les secteurs de l’éolien et du solaire. L’énergie solaire capte 56 % des investissements, soit 161 milliards de dollars, suivie par l’éolien, qui représente 38 % des sommes investies dans les renouvelables, soit 109,6 milliards de dollars.

« Les investissements dans les autres technologies de production d’énergies renouvelables et les biocarburants ont baissé par rapport à 2014 », indique REN21. Les investissements dans la biomasse ont chuté de 42 % à 6 milliards de dollars, ceux dans les agrocarburants ont baissé de 35 % à 3,1 milliards de dollars, tandis que la géothermie a attiré 23 % d’investissements en moins, à 2 milliards de dollars.

D’autre part, si la part des énergies renouvelables augmente dans la production d’électricité (23,7 % en 2015), elle est encore minime dans « le secteur du transport « et « celui du chauffage et du refroidissement », précise REN21, qui dénonce ici « l’attention politique » davantage tournée vers le secteur de l’électricité. Mais ce décalage s’explique surtout par les prix bas du pétrole qui rentre en concurrence directe avec les énergies renouvelables dans ces secteur d’activité.

Crédits photo : HpGruesen

Rédigé par : lucas-goal

ven 27 Sep 2013
La société française Éole-Res, spécialisée dans les énergies renouvelables, a inauguré vendredi 20 septembre son parc éolien de la Salesse, d'une puissance de 16 MW. Construit sur la commune de Murat-sur-Vèbre, dans le Tarn, ce parc terrestre est composé de…
lun 30 Juin 2014
Inauguré mercredi dernier, le parc photovoltaïque de Besse-sur-Issole (Var) permet à GDF Suez de franchir le cap des 100 MW d’énergie solaire installés sur le sol français. Avec ses 105 MW solaires en France, et plus globalement ses 7.000 MW…
mer 29 Mai 2013
La Dépêche du Midi annonce que 3 retenues EDF situées sur la Garonne (Ausson, Rodère et Miramont) seront l’objet d’opération de transparence pendant au moins 96 heures à partir d’aujourd’hui. Les transparences consistent à abaisser provisoirement le niveau des lacs…
mar 13 Mai 2014
Un ingénieux dispositif de gestion et de stockage d'énergie au moyen d'air comprimé a été présenté ce lundi 12 mai à l'EPFL, l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne. Baptisée HyPES, cette nouvelle technologie permettrait de stocker de manière efficiente la production…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *