La Grande Bretagne, championne de l'éolien off-shore ? - L'EnerGeek La Grande Bretagne, championne de l'éolien off-shore ? - L'EnerGeek

La Grande Bretagne, championne de l’éolien off-shore ?

eolienoffshoreBlythLa Grande-Bretagne est considérée comme un leader des énergies marines renouvelables, et dispose par exemple du plus grand champ d’éoliennes off-shore au monde. Elle devrait encore renforcer la maîtrise de cette technologie avec le lancement de la construction de la première tranche du parc éolien en mer de Blyth.

Avec environ 5 000 km de littoral, la Grande-Bretagne compte miser sur (et exploiter) son potentiel pour les énergies marines renouvelables (EMR). Alors que le gouvernement espère produire entre 8 et 15 GW d’ici 2030, le Département du Royaume-Uni de l’Energie et du Changement Climatique comptait en 2014 déjà « 22 parcs éoliens opérationnels au large avec 3 653 MW de capacité et 1,4 GW en construction ».

En France, la production d’électricité à partir des éoliennes off-shore n’a pas encore débuté, même si plusieurs appels d’offres ont été passés. Néanmoins, l’électricien EDF est très impliqué dans le programme britannique : sa filiale EDF Energies Nouvelles a déjà mis en service 600 mégawatts éoliens au Royaume-Uni, dont le parc éolien en mer de Teesside, au nord-est de l’Angleterre (62 MW).

Le groupe tricolore vient par ailleurs d’annoncer son implication dans le lancement de la construction de la première tranche du parc éolien en mer de Blyth, également dans le nord du pays. Celui-ci représente une capacité de 41,5 mégawatts, qui seront disponibles à partir de 2017. Selon le directeur général d’EDF EN, Antoine Cahuzac, « le projet Blyth est une opportunité supplémentaire d’affiner notre expertise dans l’éolien en mer ».

Crédit Photo : @Boursier

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 13 Jan 2017
Le 5 janvier dernier, le gouvernement chinois a dévoilé un plan quinquennal pour favoriser le développement des énergies renouvelables sur son territoire. Les enjeux sont nombreux : augmenter la part des énergies alternatives dans le mix énergétique national, diminuer la part…
mer 26 Oct 2016
L’Agence Internationale de l’Energie (AIE) vient de revoir à la hausse sa prévision concernant la production des énergies renouvelables en 2021. D’après les experts de l’OCDE, le solaire, l’éolien et l’hydroélectricité produiront alors 825 gigawatts (GW), soit 42 % de…
jeu 10 Nov 2016
Nette progression du solaire, de l'éolien et de la bioénergie, l'hydraulique se maintenant à un niveau de production plus élevé au fil des années. Source : https://opendata.rte-france.com
ven 19 Mai 2017
C'est ce qu'on pourrait appeler une prise de taille. La nomination, à la surprise générale, de l'écologiste le plus célèbre de France, Nicolas Hulot, est sans conteste un coup de maître de la part d'Emmanuel Macron. Le nouveau Président de…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *