EPR finlandais : toujours pas d’accord entre Areva et TVO - L'EnerGeek EPR finlandais : toujours pas d’accord entre Areva et TVO - L'EnerGeek

EPR finlandais : toujours pas d’accord entre Areva et TVO

OlkiluotoAprès de longs mois de négociation, TVO et Areva ne sont pas encore parvenus à un accord au sujet de l’EPR d’Olkiluoto. Pourtant, le responsable de l’énergéticien finlandais, Jarmo Tanhua, pensait avoir trouvé un « accord de principe ».

En Finlande, la France exporte sa technologie nucléaire. Seulement, l’EPR qui devait être livré par Areva accumule les retards, tandis que des malfaçons dans le gros-œuvre ont entraîné de multiples surcoûts. Désormais, les deux partenaires s’accusent réciproquement et réclament des milliards d’euros d’indemnités (3,52 milliards pour Areva et 2,6 milliards pour TVO).

Impliqué dans ce dossier, le ministre français de l’économie, Emmanuel Macron, demande aux deux groupes de s’entendre au plus vite depuis le mois de janvier déjà. Alors que le patron de TVO accuse les négociateurs français de ne pas chercher à régler le litige à l’amiable, Areva assure continuer à faire les efforts pour trouver un compromis. « De notre côté, la porte reste ouverte » précise ainsi le groupe tricolore à l’AFP.

Crédit Photo : @UsineNouvelle

Rédigé par : jacques-mirat

ven 27 Mar 2015
La centrale nucléaire de Golfech dans le Tarn-et-Garonne a accueilli cette semaine les équipes de la Force d'action rapide du nucléaire (FARN) pour une opération de simulation grandeur nature. Un exercice qui aura permis à cette force spécialisée dans les scénarios catastrophes…
ven 29 Mar 2013
Jeudi 28 mars, GDF Suez et le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) ont signé un nouvel accord de coopération portant sur la recherche et le développement de l’énergie nucléaire. D’une durée de 5 ans, cette convention…
jeu 27 Avr 2017
Malgré la prise de position sans équivoque de Scott Pruitt, le chef de l'Agence américaine pour la protection de l'environnement (EPA), Al Gore se veut rassurant et optimiste sur la participation de son pays à la lutte contre le changement…
jeu 2 Jan 2014
En marge de la visite de François Hollande en Arabie Saoudite, lundi 30 décembre, les énergéticiens français EDF et AREVA ont signé des accords de coopération nucléaire avec des universités et des entreprises du Royaume. Cette coopération va permettre au…

COMMENTAIRES

  • Ce que l’article omet, c’est que le client Finlandais n’a aucun intérêt à voir le chantier s’achever. Cela fait maintenant plus de 10 ans que des milliers de personnes travaillent dans cette région pour AREVA, alors que TVO, depuis la crise de début 2000 a gelé les constructions de ses papeteries qui étaient sensées consommer l’électricité de l’EPR.
    Ce chantier rapporte à la Finlande. Un EPR qui fonctionne sera un fardeau.

    Les fameuses malfaçons dans le gros oeuvre ont été faites par le génie-civiliste finlandais imposé par TVO (contrat). Cette défaillance a coûté à AREVA des millions d’euros car il a fallu demander à Bouygues de reprendre en cours de route le génie-civil (il a sauvé la mise mais se l’ai fait payer à prix d’or).

    En contre-partie, il n’y a pas eu que des malfaçons dans le gros oeuvre. Celles-ci ont même été les moins coûteuses. Il y en a eu dans tous les domaines. C’est ce qui arrive dans un projet de cette ampleur, quand on réveille une industrie (nucléaire) en sommeil depuis plus de 10 ans.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *