Hinkley Point : les précisions apportées à la commission énergie du Royaume-Uni - L'EnerGeek

Hinkley Point : les précisions apportées à la commission énergie du Royaume-Uni

HinkleyPointLe 24 mai, le directeur général d’EDF Energy, Vincent de Rivaz, était interrogé par les membres de la Commission parlementaire sur l’Énergie et le Changement climatique du Royaume-Uni. Au cours de ces échanges, il a notamment apporté des précisions sur le dossier Hinkley Point.

EDF a décidé de consulter le comité central d’entreprise sur le projet Hinkley Point. Déterminé à construire deux EPR de l’autre côté de la manche, le patron de la filiale britannique de l’énergéticien tricolore devait apporter des précisions au président de la Commission Energie du Royaume-Uni, Angus MacNeil : « Au moment même où nous parlons, la décision finale d’investissement continue d’être préparée ».

Confiant, Vincent de Rivaz met toutefois en garde contre un empressement qui se révélerait contre-productif : « Nous devons être calmes et patients, car si je préjugeais du résultat de la consultation (du CCE), je mettrais le processus en danger ». Actuellement, la mise en route du premier des deux réacteurs est prévue pour 2025.

Rédigé par : jacques-mirat

mer 6 Fév 2013
La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire a été construite entre 1979 et 1988, sur les communes de Belleville-sur-Loire et de Sury-près-Léré, dans le Cher. Équipée de 2 réacteurs, elle dispose d'une puissance totale de 2600 MW.         [stextbox…
mer 1 Mar 2017
Selon les dernières déclarations du chef de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (AEOI), Ali Akbar Salehi, l'Iran et la Russie auraient conclu, samedi 25 février dernier, un accord de coopération visant à produire conjointement du combustible nucléaire. Les deux partenaires…
mar 2 Sep 2014
Le groupe nucléaire Areva a annoncé dans la nuit de dimanche à lundi 1er septembre, un délai supplémentaire pour la mise en service du réacteur nucléaire de nouvelle génération EPR en construction à Olkiluoto en Finlande. Prévu à l'origine pour…
jeu 2 Avr 2015
L'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) a annoncé, lundi 30 mars dans un communiqué de presse, ne pas avoir identifié d'éléments génériques mettant en cause la capacité d'EDF à maîtriser la sûreté de ses réacteurs de 1.300 MW jusqu'à leur quatrième…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *