François Hollande se déclare favorable à Hinkley Point - L'EnerGeek

François Hollande se déclare favorable à Hinkley Point

HinkleyPointLe président de la République, François Hollande, était l’invité d’Europe1 mardi 17 mai dernier. Interrogé sur la question du nucléaire, il a notamment soutenu le chantier d’Hinkley Point et les capacités d’exportation de la filière française.

En France, le nucléaire représente 200 000 emplois et assure 75 % de la production de l’électricité à un prix très compétitif. Pour préserver le dynamisme de cette industrie, le chef de l’Etat a rappelé l’importance de réaliser le chantier d’Hinkley Point.

Tout en soutenant la transition énergétique et le développement des énergies renouvelables, il a tenu à justifier la construction des deux réacteurs EPR En Grande-Bretagne : « Il est très important de faire comprendre que nous avons besoin d’avoir une industrie nucléaire qui soit de haute performance, de haute sûreté en France, et que nous ne pouvons pas laisser, non plus à l’exportation, d’autres venir sur des terrains qui, jusqu’à présent, pouvaient être français ».

La technologie française doit en effet être soutenue, alors que l’Inde envisage de commander 6 réacteurs EPR. Récemment, le patron du « nouveau nucléaire » chez EDF, Xavier Ursat, affirmait notamment que l’industriel tricolore allait formuler « une proposition technico-économique complète » d’ici fin 2016.

Ci-dessous, l’intervention du chef de l’Etat sur Europe1 – précisions sur Hinkley Point à partir de 22’20 :

Rédigé par : jacques-mirat

mar 6 Juin 2017
Entamée en 2006, la déconstruction du réacteur Superphénix situé sur le site nucléaire de Creys-Malville en Isère, progresse à un rythme régulier. Le groupe EDF a engagé, jeudi 1er juin 2017, une étape majeure de son processus de démantèlement :…
ven 12 Jan 2018
Déjà très présent en Chine dans les secteurs nucléaire, thermique et hydraulique, le groupe français EDF entend poursuivre dans cette voie et investit massivement sur les marchés des énergies renouvelables et des services énergétiques. Présent mardi 9 janvier 2018 à…
mer 3 Juil 2013
Dans un courrier adressé à EDF, l’ASN a indiqué à l’exploitant des centrales nucléaires françaises que la démarche entreprise par l’électricien français pour  obtenir l’autorisation de prolongation de l’exploitation des centrales au-delà de 40 ans était « globalement satisfaisante ». En 2009,…
sam 30 Jan 2016
Le 28 janvier dernier, dans une interview accordée au journal Le Monde, Philippe Varin, le président du conseil d’administration d’Areva, a précisé quelle place prendrait désormais son entreprise dans la filière nucléaire française, après la vente de son activité réacteurs à EDF.…

COMMENTAIRES

  • Je pensais qu’AREVA n’était pas en piste pour Hinkley Point. Pour un EPR il faut mettre environ 8 milliards d’Euros pour un chantier d’environ 8 ans. AREVA est en quasi faillite et EdF a besoin d’une recapitalisation. F Hollande a repoussé la décision pour Hinkley Point

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *