Energies renouvelables : l'attractivité des pays selon EY - L'EnerGeek

Energies renouvelables : l’attractivité des pays selon EY

ENR_baromètreEY2016Le cabinet EY vient de réaliser un baromètre pour mesurer l’attractivité des pays pour les investissements dédiés aux énergies renouvelables. Selon ces mesures, la France serait classée huitième et l’Allemagne cinquième.

Alexis Gazzo, associé chez EY en charge des énergies renouvelables (ENR), a présenté à l’AFP les résultats d’une étude menée sur l’attractivité des pays pour les investissements en faveur des énergies vertes. Aux trois premières marches du podium se trouvent les Etats-Unis, la Chine et l’Inde.

A l’image de la France et de l’Allemagne, l’étude montre que « presque sans exception, les marchés européens affichent une chute de leur indice d’attractivité en matière d’investissement dans les énergies renouvelables ». Cependant, les deux puissances continentales restent classées dans le top 10 et prouvent ainsi la légitimité de leurs ambitions pour ces technologies (éolien, solaire, hydraulique, biomasse…).

Plus d’informations sont disponibles avec le mot-dièse #AttractivitéEY.

Rédigé par : vincent-delong

mer 23 Déc 2015
Comme chaque année au moment des fêtes, les rues s’illuminent grâce aux décorations de Noël, parfois financées par les commerçants du quartier. Récemment, le Center for Global Development expliquait que la quantité d’énergie utilisée pour les lumières de Noël aux Etats-Unis…
ven 10 Jan 2014
L’électricien français, par l’intermédiaire de sa filiale américaine dédiée au développement des énergies renouvelables (EDF Renewable Energy), a acquis deux projets éoliens importants aux Etats-Unis. Le premier projet concerne le futur parc de Roosevelt, au Nouveau-Mexique. Cette ferme aura une…
lun 24 Avr 2017
A l'instar du groupe EDF en 2016, le français Engie se lance lui aussi sur le marché des énergies renouvelables chinois. L'énergéticien a annoncé avoir signé mardi 18 avril à Shanghai, un accord pour une prise de participation à hauteur…
ven 24 Mai 2013
L’appareil a parcouru 1337 km sans escale, en reliant Phoenix et Dallas. Cette étape, la deuxième de son itinéraire, a duré 19 heures. L’avion piloté par André Borschlberg a décollé mercredi matin à 11h47 de l’Arizona, en direction du Texas.…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *