Standard & Poor’s rétrograde Exxon Mobil - L'EnerGeek Standard & Poor’s rétrograde Exxon Mobil - L'EnerGeek

Standard & Poor’s rétrograde Exxon Mobil

forage_pétroliersL’agence de notation Standard & Poor’s vient d’enlever au pétrolier Exxon Mobil son triple A, en raison d’une forte baisse des prix du pétrole. En attendant les résultats du premier trimestre 2016, l’énergéticien prévoit notamment de restreindre ses activités de forage.

En évoquant une augmentation de la dette du groupe et une baisse de 60 % des prix du pétrole, Standard & Poor’s a décidé de rétrograder Exxon Mobil, en lui accordant la notation AA+. Désormais, Microsoft et Johnson&Johnson sont les dernières grandes entreprises américaines à conserver la meilleure notation chez S&P.

Scott Silvestri, porte-parole d’ExxonMobil, se montre néanmoins optimiste en indiquant que le groupe « reste focalisé sur la création de valeur à long terme pour ses actionnaires en dépit de la volatilité à court terme des marchés ». Par ailleurs, il précise que « rien n’a changé en termes de philosophie financière de management prudent de notre bilan ».

Pourtant, le Parisien souligne que l’énergéticien devra publier ses résultats du premier trimestre le 29 avril alors qu’en 2015, « les profits du groupe texan ont été divisés par deux à 16,15 milliards de dollars ». De plus, en 2016, le groupe aurait déjà prévu de réduire de « 25 % l’enveloppe destinée au développement des activités de forage, de plateformes, de terminaux et de gisements pétroliers et gaziers, après un recul de 20% en 2015 ».

Rédigé par : arthur-leroy

mer 2 Avr 2014
Mardi 1er avril, un convoi exceptionnel a permis de transporter le transformateur du futur cycle combiné gaz de la centrale de Bouchain (Nord), depuis les quais de la ville jusqu’au site du chantier : une remorque autopropulsée, qui associe deux…
mar 1 Mar 2016
La Commission européenne vient de faire des propositions législatives pour instaurer la transparence lors des négociations entre un pays de l’Union et un « Etat tiers », concernant les infrastructures énergétiques. En ligne de mire, notamment : la Russie et…
mar 2 Mai 2017
Très critique à l'égard du nouveau projet de gazoduc Nord Stream 2 reliant la Russie et l'Allemagne par la mer Baltique, la Pologne confirme sa volonté de se défaire progressivement de l'emprise russe en matière d'approvisionnement gazier. En accord avec…
ven 14 Avr 2017
Présent à Bruxelles mardi 11 avril 2017, le ministre de l’Energie algérien, Noureddine Boutarfa, s'est entretenu avec le commissaire européen à l’Action pour le climat et à l’énergie, Miguel Arias Canete, sur les différents moyens d’intensifier et d’approfondir les actions…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *