Toshiba confirme la dépréciation de Westinghouse - L'EnerGeek Toshiba confirme la dépréciation de Westinghouse - L'EnerGeek

Toshiba confirme la dépréciation de Westinghouse

TOSHIBA VENDRAIT UNE PARTIE DE SON PÔLE PUCESLe groupe Toshiba vient d’annoncer la dépréciation de sa filiale Westinghouse, à hauteur de 2,3 milliards de dollars. Malgré cela, la firme japonaise a pu revoir à la hausse ses résultats pour 2015 et espère à présent avoir lavé les soupçons autour de sa comptabilité.

Après avoir affiché pendant longtemps un optimisme à toute épreuve pour l’avenir du nucléaire civil, « sous pression des marchés, le groupe japonais a finalement annoncé, mardi, qu’il venait de déprécier la valeur de Westinghouse de 260 milliards de yens » (environ 2,3 milliards de dollars). Pour compenser cette perte, l’entreprise a annoncé plusieurs cessions, ce qui lui permet de présenter aujourd’hui des résultats en hausse par rapport à ses estimations initiales.

Avec cette opération, le champion du nucléaire asiatique souhaite aussi tourner la page du scandale de l’été 2015, où plusieurs grandes manipulations de sa comptabilité avaient été dévoilées. En dépit de cette nouvelle transparence, les investisseurs continuent de se montrer prudents ; certains d’entre eux estiment en effet que d’importants investissements programmés dans le secteur des puces mémoires NAND risquent de peser sur le développement de l’entreprise.

Rédigé par : jacques-mirat

mer 9 Juil 2014
Le Conseil des ministres de L’Union européenne a donné son aval le 8 juillet 2014 à une révision de la directive Euratom datant de 2009 qui met en place des dispositifs à l’échelle européenne quant à la sûreté nucléaire. Ces…
ven 24 Oct 2014
Le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu, a exprimé lors d'une conférence de presse le mardi 20 octobre dernier, la volonté du gouvernement de construire dans les cinq prochaines années une troisième centrale nucléaire en Turquie. Une nouveauté toutefois, le gouvernement…
mer 28 Août 2013
Evènement rarissime aux Etats-Unis. Une centrale nucléaire va fermer avant la fin de sa licence d’exploitation, qui courrait jusqu’en 2031. Les responsables de cette installation située dans l’Etat du Vermont invoquent des causes économiques, et notamment la concurrence imposée par…
mar 28 Mai 2013
La Commission de sûreté et de sécurité nucléaire de Corée du Sud a décidé d’arrêter deux de ses réacteurs nucléaires suite à la révélation d’une affaire de corruption. Des fonctionnaires auraient permis l’achat de pièces non certifiées, en falsifiant des…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *